Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
24/11/2009
25° anniversaire des rencontres transfrontalières entre prêtres belges et français
Chaque année depuis 1985, les prêtres des diocèses de Namur et Reims se rencontrent fraternellement pour échanger sur leurs expériences pastorales.
Ce mardi 24 novembre et pour la sixième fois, cette réunion se tenait à Beauraing ; 40 prêtres, 16 français et 24 belges, quelques assistants pastoraux -avec une visite de Mgr Warin pendant dans l’heure de midi- étaient réunis au Castel-Sainte-Marie, élégante résidence qui domine Beauraing, propriété de l’asbl Pro-Maria gérante des Sanctuaires (voir photo).
Présidé par l’abbé Joseph Bayet, ancien vicaire général du diocèse de Namur, la journée avait pour thème « Les nouveaux projets catéchétiques diocésains ». Elle s’articula en 3 temps ; Madame Cécile Milhau, déléguée diocésaine à la catéchèse des enfants, a tout d’abord présenté un document pastoral réalisé en janvier 2009 dans le diocèse de Reims « Orientations pour la catéchèse » ; comment proposer aujourd’hui la catéchèse, la forme traditionnelle ne correspondant plus aux besoins. Cette réflexion s’appuie sur deux axes forts ; la vie communautaire chrétienne doit être le terreau nourricier de la catéchèse ; et cette dernière doit prendre appui sur la démarche catéchuménale, avec une pédagogie d’initiation, chacun y découvrant quelque chose pour sa propre vie. Assortie de 4 propositions catéchétiques, ce document est en train d’être mis en œuvre dans le diocèse.
Puis l’abbé Joël Rochette, président du Grand Séminaire de Namur a présenté la « Charte diocésaine de la catéchèse », un document réalisé en avril 2009. Il s’appuie sur le Directoire général pour la catéchèse, sur la lettre des évêques de Belgique de septembre 2006 ‘Devenir adulte dans la foi’, et sur le livre de Mgr Léonard ‘Pastorale et catéchèse des sacrements’. Dans un contexte culturel de mondialisation, de fragilité et d’insécurité, l’identité chrétienne doit être reprécisée. On ne nait pas chrétien, on le devient (Tertullien) ; c’est en cheminant petit à petit que l’on découvre ce que cela signifie. La catéchèse, c’est apprend à mieux connaitre ce que l’on a reçu. Elle doit offrir une ‘socialisation religieuse continue’ pour les adultes, et non plus exclusivement pour des enfants. C’est pourquoi elle doit être en priorité une catéchèse de la communauté chrétienne ; paroisse, secteur ou doyenné.
Une séance d’échanges sur les deux exposés fit apparaitre des concordances et des complémentarités dans les deux démarches catéchétiques.
Après un bon repas au Castel Ste Marie, l’après-midi fut consacrée à des problèmes concrets de pastorale transfrontalière à propos des funérailles. Des petits groupes de travail ont été amenés à donner des solutions à ces questions, dans le but de fonctionner de façon plus coordonnée à l’avenir. Cette réflexion pourra être étendue aux baptêmes et mariages.
La journée s’est clôturée par une prière fraternelle, pour remercier d’être ensemble et demander au Seigneur et Marie leur aide pour ces vastes chantiers.
Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse