Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
16/5/2017
Confirmations à la prison de Marche: une première remplie d’émotions
Adrien, Lucien et Jules (prénoms d’emprunt) sont détenus de la prison de Marche. Dernièrement, ils ont reçu le sacrement de confirmation des mains de l’abbé Philippe Coibion, vicaire épiscopal. L'abbé Stréber et Claire-Agnès Duré de l'équipe d'aumônerie les ont préparés au sacrement. Un moment fort qu'ils partagent.
A la prison, lors de contacts avec l’aumônerie, Lucien nous a confié que, balloté durant son enfance, il n’avait pu être confirmé. Il s’est réjoui d’apprendre qu’il était possible de recevoir ce sacrement non seulement quand on est adulte mais aussi en prison.
L’information est très vite arrivée aux oreilles d’autres détenus et plusieurs ont exprimé, eux aussi, le désir d’être confirmé. Trois ont persévéré et nous nous sommes réunis plusieurs fois, pendant le carême, pour réfléchir au sens de ce sacrement et de ses symboles pour les chrétiens et pour eux-mêmes.
Lucien, Adrien et Jules ont vécu cette préparation avec beaucoup de profondeur. Cette célébration très intense s’est déroulée lors de la messe hebdomadaire du jeudi. Et les confirmands avaient bien sûr à leurs côtés leurs parrains et marraine.
Ils ont écrit leur motivation à être confirmé avant de la partager avec l’assemblée.
''Durant mon enfance, explique Lucien, j’ai été balloté de home en home. Mes sœurs sont toujours restées au même endroit et ont reçu le sacrement de confirmation. Moi, je n’en ai pas eu l’occasion. Aujourd’hui, j’en ai l’opportunité et je demande au Seigneur de m’envoyer son Esprit pour me guider dans ma vie de chrétien.''
Adrien: ''Je veux recevoir l’Esprit Saint de façon à faire la volonté de mon Père Céleste, à recevoir sa bonté, son amour, sa paix, sa droiture. Je veux que par son Esprit, je puisse faire le bien autour de moi, aider mes frères les plus démunis pour un monde meilleur. Je veux porter la bonne parole à qui veut bien l’entendre et l’accepter. Je veux, de par la grâce de mon Père, faire toujours sa volonté jusqu’au jour de l’éternité où je serai avec Jésus et mon Père dans les cieux. Amen.''
''La foi, c’est monter la première marche même si on ne voit pas le haut de l’escalier, souligne Jules. Parfois, nous renonçons avant même d’avoir essayé. Cette semaine, pourquoi ne pas choisir d’avoir la foi et de ''monter la première marche'' d’un projet qui me tient à cœur? Si c’est important pour nous et pour ceux que nous aimons, il faut le faire!''
Nous leur souhaitons bonne route aux côtés du Christ et de l’Esprit Saint.
Claire-Agnès Duré et Fernand Stréber, membres de l’équipe d’aumônerie
Photos:
Le Christ de la célébration de la confirmation a été réalisé par le détenu sacristain à l'aide de boîtes et de bois d’allumettes mais aussi avec des morceaux d’éponges à récurer.
Des détenus ont encore réalisé, pour la messe, un montage floral.
Translate in English - Nederlands - Deutsch