Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
24/10/2017
La Région wallonne apporte son soutien au CIPAR
Le CIPAR fonctionne. Le Centre Interdiocésain du Patrimoine Artistique et Religieux a été installé, samedi, à Namur, en présence non seulement de Mgr Vancottem mais aussi du ministre René Collin en charge, notamment, du patrimoine. La Région wallonne accorde son soutien à ce centre qui, au niveau des diocèses francophones, a pour objectif la protection, la conservation et la valorisation du patrimoine religieux.
Les évêchés francophones ont décidé de travailler ensemble et de se mettre au service des fabriques d'église, des passionnés d'histoire locale pour arriver à préserver le patrimoine des églises. Le CIPAR outre son souci de sauver, de sauvegarder tout un patrimoine est là pour former tous ces bénévoles qui se mobilisent pour l'Eglise. Pour tout ce qui touche à son fonctionnement, à son patrimoine, hormis l'aspect cultuel.
Samedi matin, ils ont été informés sur la conservation des tissus liturgiques. Des chasubles, des chapes... qui peuvent être d'un réel intérêt et qui sont, parfois, entreposées sans trop de soins. Vêtements liturgiques qui courent de grands risques. Les répertorier est une occasion de les passer en revue, de voir leur état et de les ranger en attendant mieux.
Un guide va être édité d'ici peu pour aider, ces bénévoles, dans ce travail d'inventorisation. Un guide similaire à celui édité, voici quelques mois, pour les objets qui touchent au culte.
Lors de cette journée, un logiciel a été présenté. Un logiciel qui permet d'encoder l'inventaire qui est à réaliser. Un travail important mais facilité dans la mesure où l'IRPA (Institut Royal du Patrimoine Artistique) a déjà réalisé un telle tâche dans les années 70. Les données ont été transférées au niveau du logiciel. Une base de travail importante pour ces bénévoles.
Mgr Vancottem, évêque de Namur mais aussi évêque référendaire en la matière, a tenu à remercier tous ces bénévoles qui s'investissent dans les diocèses de Tournai, Liège et Namur mais aussi au niveau du vicariat du Brabant wallon. Mgr Vancottem espère que ces inventaires seront réalisés, au niveau de toutes les paroisses francophones, dans les cinq années à venir.
Avant que le ministre Collin n'accorde son soutien au nouveau centre, Christian Pacco, président du CIPAR avait retracé l'importance d'un tel patrimoine. Des objets, des lieux qui sont autant de témoins d'une histoire, de notre histoire. Le ministre Collin épinglera l'héritage de la chrétienté avec ses retombées pour la société. ''Le ministre Prévot avait vu juste en vous soutenant'' dira-t-il. Avant d'ajouter que la Région wallonne allait poursuivre en ce sens en permettant l'engagement d'une personne dont le job sera bien sûr la coordination de tout ce qui touche à la sauvegarde du patrimoine au niveau interdiocésain.

Translate in English - Nederlands - Deutsch