Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
17/3/2020
Visite de l'église de Florenville... suivez le guide
Chaque année, ce sont des centaines de curieux, d'amoureux du patrimoine, qui passent par l'église de Florenville. Tous sont séduits par la beauté des lieux. Pour les aider à apprécier la richesse de l'édifice, Christian Robinet et l'abbé Jean-Louis Brion, doyen de Florenville se sont mis au travail. Ils signent, aujourd'hui, une publication ''Eglise Notre-Dame de l'Assomption Florenville Guide du visiteur'' . Publication disponible au Syndicat d'initiative. Au fil des pages, ils proposent un itinéraire à suivre pour découvrir le lieu à travers l'histoire, l'architecture... Une promenade qui n'exclut pas la dimension spirituelle.
A bien des reprises, les hôtesses du Syndicat d'initiative de Florenville ont été interpellées par des touristes souhaitant obtenir un guide sur l' église Notre-Dame de l'Assomption. Il faut dire que l'édifice et son belvédère situé en haut de la tour de l'église ont de quoi séduire. Un belvédère qui, une fois les 235 marches gravies, offre une vue imprenable sur la région. Un seul regard pour découvrir les villages de Lacuisine ou encore de Chiny. Vous passerez la frontière française d'un seul regard avec, sous vos yeux, Saint-Walfroy, par exemple. Un guide qui n'existait pas jusqu'il y a quelques jours encore. Disponible au Syndicat d'initiative, il ravira les visiteurs potentiels.
Un guide écrit à deux mains. Professeur de français à la retraite, Christian Robinet a déjà signé de nombreuses publications dont plusieurs liées au patrimoine luxembourgeois. L'abbé Jean-Louis Brion, son ami de longue date est aussi intervenu, se chargeant d'ajouter une note spirituelle dans la visite proposée. Dans la préface, il écrit: ''Ce qui est à l’intérieur, les vitraux, les statues, les endroits principaux de la célébration, peuvent devenir des fenêtres ouvertes sur le monde invisible et permettre un approfondissement ou une découverte de la foi. A chacun d’en faire librement ce qu’il veut, mais il nous a semblé opportun d’élargir le regard du visiteur à ce qui ne se voit pas.''
Un travail de rédaction qui a encore permis d'éplucher tout ce qui avait déjà été écrit sur cette localité, de rencontrer des témoins... Les articles sont accompagnés d'illustrations notamment des différentes églises: la première daterait du 12e siècle. L'église actuelle a été reconstruite après avoir été bombardée le 28 mai 1940, jour de la capitulation. Les deux auteurs écrivent qu'en l'espace d'un mois, ce sont 10.000 obus qui ont été tirés depuis la ligne Maginot. L'église est détruite. Elle restera à l'abandon durant près de 10 années. Certains envisageront purement et simplement de la raser. Tollé général dans la population qui aime leur église: elle sera finalement reconstruite.

Quintuple prémices
Guide qui n'a pas oublié les prêtres qui se sont illustrés comme le doyen Capon, prêtre et martyr ou encore Pierre-François Maboge, décrit comme étant le ''curé maquisard''. Le guide ne passe pas sous silence les quintuples prémices célébrés le 3 août 1952. Cinq prêtres de la région avaient été ordonnés quelques jours plus tôt et pour leur première messe, cinq autels avaient été installés. A cette époque-là, on ne parlait pas encore de concélébration.
Le guide vous invitera à découvrir l'oculus au dessus des baies, des rosaces, les passages dans le chœur pour accéder aux autels latéraux.... Impossible d'ignorer les vitraux. Vitraux qui mettent en évidence des figures de sainteté de la région comme le bienheureux Constantin, moine de Clairvaux et fondateur de l'abbaye d'Orval; saint Hubert patron des Ardennes et des chasseurs.... Vitraux qui, mis les uns à côté des autres, totalisent une superficie de pratiquement 200 m²!

Beauté et sonrité
Arrêt sur image sur les orgues avec le projet de rénovation qui est actuellement chiffré à 160.000 euros. Et puis, il y a le carillon. Un ancien directeur de l'Ecole de carillon de Malines disait: ''Ce carillon vaut celui de Malines sous le rapport de l'étendue, mais le surpasse en ce qui concerne la beauté et la sonorité.''
Une visite à ne pas manquer une fois le coronavirus loin de chez nous.

C.B.
Le guide du visiteur est vendu 4 euros au Syndicat d'initiative, voisin de l'église.

Translate in English - Nederlands - Deutsch