Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
24/10/2011
CONSACRÉE LE 11 NOVEMBRE
Il aura fallu plus de 30 ans pour construire une nouvelle église à Jamagne
On a coutume de dire que la foi déplace des montagnes. Elle permet aussi de faire preuve de beaucoup de patience! Ainsi à Jamagne, dans l'entité de Philippeville, il aura fallu plus de trente ans pour voir aboutir le dossier de construction de la nouvelle église. Actuellement, il ne s'agit encore que d'un bâtiment qui sera destiné au culte. C'est à partir du 11 novembre prochain, jour de sa consécration par Mgr Vancottem, l'évêque de Namur qu'elle pourra être appelée église. Une église consacrée bien sûr au culte mais qui accueillera aussi dans ses murs des concerts et des expositions. Une réalisation qui a été subsidiée à concurrence de 500.000 euros sur des dépenses totales qui s'élèvent elles à 830.000 euros.
Les deux cloches de la précédente église ont trouvé refuge dans un campanile très stylisé. Le bâtiment s'intègre parfaitement dans le paysage. Les deux cloches de la précédente église ont trouvé refuge dans un campanile très stylisé. Le bâtiment s'intègre parfaitement dans le paysage.

Les deux cloches de la précédente église ont trouvé refuge dans un campanile très stylisé. Le bâtiment s'intègre parfaitement dans le paysage.

Pour l'inauguration du bâtiment à destination cultuelle et culturelle: le  ministre Furlan en charge des pouvoirs locaux mais aussi deux secrétaires d'Etat; Philippe Courard actuellement chargé de l'intégration sociale et de la lutte contre la pauvreté et Jean-Marc Delizée, secrétaire d'état aux affaires sociales. Pour l'inauguration du bâtiment à destination cultuelle et culturelle: le  ministre Furlan en charge des pouvoirs locaux mais aussi deux secrétaires d'Etat; Philippe Courard actuellement chargé de l'intégration sociale et de la lutte contre la pauvreté et Jean-Marc Delizée, secrétaire d'état aux affaires sociales.

Pour l'inauguration du bâtiment à destination cultuelle et culturelle: le ministre Furlan en charge des pouvoirs locaux mais aussi deux secrétaires d'Etat; Philippe Courard actuellement chargé de l'intégration sociale et de la lutte contre la pauvreté et Jean-Marc Delizée, secrétaire d'état aux affaires sociales.

Mgr Vancottem était présent pour l'inauguration de ce bâtiment. Il reviendra le 11 novembre prochain à Jamagne pour la consécration de l'église. ''C'est toujours une très belle célébration'' dira l'évêque. Ce sera la quatrième fois depuis qu'il est évêque qu'il aura le bonheur de consacrer une église. Les trois fois précédentes, c'était dans le Brabant wallon. Mgr Vancottem était présent pour l'inauguration de ce bâtiment. Il reviendra le 11 novembre prochain à Jamagne pour la consécration de l'église. ''C'est toujours une très belle célébration'' dira l'évêque. Ce sera la quatrième fois depuis qu'il est évêque qu'il aura le bonheur de consacrer une église. Les trois fois précédentes, c'était dans le Brabant wallon.

Mgr Vancottem était présent pour l'inauguration de ce bâtiment. Il reviendra le 11 novembre prochain à Jamagne pour la consécration de l'église. ''C'est toujours une très belle célébration'' dira l'évêque. Ce sera la quatrième fois depuis qu'il est évêque qu'il aura le bonheur de consacrer une église. Les trois fois précédentes, c'était dans le Brabant wallon.

Philippe Courard était ministre lorsqu'il a été séduit par le dossier de construction de cet édifice. Immédiatement, il a permis de dégager, au niveau de la Région wallonne, des subsides de 500.000 euros. Philippe Courard était ministre lorsqu'il a été séduit par le dossier de construction de cet édifice. Immédiatement, il a permis de dégager, au niveau de la Région wallonne, des subsides de 500.000 euros.

Philippe Courard était ministre lorsqu'il a été séduit par le dossier de construction de cet édifice. Immédiatement, il a permis de dégager, au niveau de la Région wallonne, des subsides de 500.000 euros.

Mgr Rémy Vancottem a tenu à saluer tous ceux et celles qui avaient fait le déplacement pour cette inauguration tellement attendue à Jamagne. Mgr Rémy Vancottem a tenu à saluer tous ceux et celles qui avaient fait le déplacement pour cette inauguration tellement attendue à Jamagne.

Mgr Rémy Vancottem a tenu à saluer tous ceux et celles qui avaient fait le déplacement pour cette inauguration tellement attendue à Jamagne.

Un vaste espace lumieux avec de larges baies vitrées qui courent sur deux des murs. Des murs peints dans des tons très actuels: du blanc-crème et un brun marron glacé. Le plafond est voûté. On peut y accueillir une centaine de personnes sans le moindre souci. Un vaste espace lumieux avec de larges baies vitrées qui courent sur deux des murs. Des murs peints dans des tons très actuels: du blanc-crème et un brun marron glacé. Le plafond est voûté. On peut y accueillir une centaine de personnes sans le moindre souci.

Un vaste espace lumieux avec de larges baies vitrées qui courent sur deux des murs. Des murs peints dans des tons très actuels: du blanc-crème et un brun marron glacé. Le plafond est voûté. On peut y accueillir une centaine de personnes sans le moindre souci.

Les fouilles ont révélé qu'il y avait déjà eu deux églises à cet emplacement avant l'actuelle. Des pierres tombales de l'ancien cimetière ont été rénovées et réinstallées autour de l'église. Elles sont visibles depuis l'édifice. Les fouilles ont révélé qu'il y avait déjà eu deux églises à cet emplacement avant l'actuelle. Des pierres tombales de l'ancien cimetière ont été rénovées et réinstallées autour de l'église. Elles sont visibles depuis l'édifice.

Les fouilles ont révélé qu'il y avait déjà eu deux églises à cet emplacement avant l'actuelle. Des pierres tombales de l'ancien cimetière ont été rénovées et réinstallées autour de l'église. Elles sont visibles depuis l'édifice.

A l'intérieur de l'église, la pierre tombale d'un ancien curé de la paroisse de Jamagne. A l'intérieur de l'église, la pierre tombale d'un ancien curé de la paroisse de Jamagne.

A l'intérieur de l'église, la pierre tombale d'un ancien curé de la paroisse de Jamagne.

Les fonts baptismaux en marbre rouge de Franchimont ont eux déjà retrouvés leur place. Ils seront bientôt rejoints par la statue de saint Martin, le saint patron de la paroisse. Les fonts baptismaux en marbre rouge de Franchimont ont eux déjà retrouvés leur place. Ils seront bientôt rejoints par la statue de saint Martin, le saint patron de la paroisse.

Les fonts baptismaux en marbre rouge de Franchimont ont eux déjà retrouvés leur place. Ils seront bientôt rejoints par la statue de saint Martin, le saint patron de la paroisse.

Paul Chermanne, président de la Fabrique d'Eglise était très ému: ce dossier en aura mis du temps avant d'aboutir. Aujourd'hui, il tourne la page sur les conflits, les disputes. Il est tout simplement très fier de cette réalisation. Paul Chermanne, président de la Fabrique d'Eglise était très ému: ce dossier en aura mis du temps avant d'aboutir. Aujourd'hui, il tourne la page sur les conflits, les disputes. Il est tout simplement très fier de cette réalisation.

Paul Chermanne, président de la Fabrique d'Eglise était très ému: ce dossier en aura mis du temps avant d'aboutir. Aujourd'hui, il tourne la page sur les conflits, les disputes. Il est tout simplement très fier de cette réalisation.

La nouvelle église Saint-Martin de Jamagne. La nouvelle église Saint-Martin de Jamagne.

La nouvelle église Saint-Martin de Jamagne.



 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse