Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
11/4/2011
ORDINATION ÉPISCOPALE DE L'ABBÉ ABAGNA-MOSSA
Le pape l'encourage à augmenter ''son zèle pastoral''
En février dernier, l'abbé Victor Abagna-Mossa alors curé de Belgrade apprenait que le pape venait de le désigner pour devenir évêque dans son pays le Congo-Brazzaville. Départ précipité et retour au pays pour l'ordination. Il devient l'évêque d'Owando. Je vous propose d'assister, en différé, à cette ordination en lisant le compte-rendu tel qu'il a été publié par ''Les dépêches de Brazzaville.''
Victor Abagna-Mossa et Jean Gardin, nommés respectivement à la tête des diocèses d'Owando et d'Impfondo par le pape Benoît XVI, peuvent désormais exercer leur nouveau ministère après leur ordination par le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya

La messe d'ordination célébrée le 26 mars au stade Éboué de Brazzaville, en présence du couple présidentiel congolais, Antoinette et Denis Sassou N'Guesso, s'est ouverte par la lecture de la lettre de nomination des deux évêques par le Saint-Père.
Les deux prêtres ont été nommés sur lettre datée du 11 février 2011 à Rome par le pape Benoît XVI qui, tout en leur accordant tous les droits et devoirs que les dispositions des lois canoniques préconisent, les a invités à ''augmenter leur zèle pastoral.'' Ce message a été longuement repris, dans une exhortation, par l'évêque consécrateur principal, en s'appuyant notamment sur la parole de Dieu dans le livre de Jérémie, quand l'Éternel choisit ce prophète pour conduire son peuple.
Mais, avant leur consécration dans les nouveaux ministères, les deux prélats ont fait leur profession de foi et prêté serment de fidélité à l'actuel pape et à ses successeurs. Fort de cet engagement, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, soutenu par des prêtres co-officiants, a procédé au rite essentiel d'ordination.
L'imposition des mains sans mot dire et à tour de rôle par l'officiant principal et les co-officiants, prière, onction du saint chrême sur les têtes des ordonnés, remise des évangéliaires et des anneaux de fidélité, port de mitres et remise des bâtons de pasteur, etc. Des gestes sanctionnés par les baisers fraternels des évêques à leurs nouveaux collègues.
Les deux hommes se sont ensuite présentés au public pour saluer les catholiques brazzavillois rassemblés en ce lieu, où de grandes ovations, applaudissements et cris de joie ont témoigné de l'épanchement des chrétiens, tous en danse et en sueur sous un soleil de plomb.
Mgr Victor Abagna-Mossa, qui devient évêque d'Owando en remplacement d'Ernest Nkombo décédé en 2009, était également prêtre du même diocèse. Il est né le 18 juin 1946 à Makoua et fut ordonné prêtre après des études au petit séminaire Saint-Pie-X de Makoua et au grand séminaire de Brazzaville. Il a entre autres servi en qualité de vicaire paroissial à Gamboma de 1975 à 1977 et comme professeur au petit séminaire de Makoua entre 1977 et 1979. Il a été ensuite envoyé à Namur en Belgique en qualité d'aumônier de l'hôpital et administrateur de la paroisse Saint-Charles à Vedrrin-les-Comogues.
Le premier évêque du tout nouveau diocèse d'Impfondo, Jean Gardin, est quant à lui né le 28 octobre 1941 à Saint-Poïs en France. Ordonné prêtre en juin 1969, il a assuré de 1969 à 1970 le cours de théologie du baccalauréat à l'Institut catholique de Paris, avant d'être envoyé comme missionnaire au Congo-Brazzaville, où il servit successivement à Éwo et Mossaka. Après un retour en France en 1995, il est nommé en 2000 premier préfet de la préfecture apostolique du département de la Likouala, où il a demeuré jusqu'à sa confirmation en qualité d'évêque, titre jusqu'ici honorifique.
Thierry Noungou
Photo : l'imposition des mains sur les deux ordonnés.

Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse