Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Le groupe Black Harmony Gospel Singers se produira à Arlon, Namur et Dinant dans un répertoire composé de chants de Noël et de chants traditionnels.
Ce mercredi 8 décembre se clôture l’année dédiée à saint Joseph. C'est à Beauraing, aux sanctuaires, que Mgr Pierre Warin célèbrera cette clôture.
Les évèques de Belgique ont rédigé un nouveau communiqué, le voici :
Les crèches qui, en cette période de l’année, ont trouvé une place de choix dans nos maisons sont toutes différentes. Quelle richesse! Le conseil de fabrique de Sombreffe a eu une idée originale: les crèches l’espace de quelques jours pourraient quitter nos intérieurs pour être exposées à l’église. Les premières crèches y ont fait leur apparition.
Il y a quelques jours, les membres de la fabrique d’église de la paroisse Saint Nicolas de Habay ont tenu à mettre à l’honneur un des leurs, André Pecheux. Durant de très nombreuses années, André Pecheux aura été un trésorier aussi dévoué qu’efficace. A 80 ans, il a décidé de céder sa place ''aux jeunes'' comme il dit.
Cette année encore, le marché de Noël n’aura pas lieu aux Frênes à Warnach. Impossible avec des mesures sanitaires aussi strictes que celles que nous connaissons d’organiser un marché de Noël qui draine, dans un espace exigu, la grande foule. En lieu et place, une exposition dédiée à saint Nicolas et joliment intitulée ''Saint Nicolas saint d’épices et chocolats''.
L’abbé Willy Noël l’avait toujours dit: à 80 ans, il arrêterait son ministère. Et il ajoutait: ''Si je ne vais pas jusque 80 ans j’aurais le sentiment de ne pas avoir bien fait les choses.'' Il ne réalisera pas son rêve. L’abbé Willy Noël qui aura exercé tout son ministère au pays d'Arlon, s’en est allé le 25 novembre dernier. Il avait 77 ans. Il peut être néanmoins rassuré lors de ses funérailles, ses paroissiens lui rendront un chaleureux hommage.
Le 27 novembre 1121, la date historique reconnue de la fondation de l’abbaye de Floreffe par saint Norbert, prêtre itinérant à l’origine de l’ordre des chanoines réguliers, les Prémontrés. Ce samedi 27 novembre 2021, 900 ans plus tard, l’abbaye de Floreffe aurait dû être en fête avec des promenades découvertes de ce superbe site dont une, le soir, aux flambeaux. Ces festivités ont été annulées et reportées à une date qui n'est pas encore connue. Décision prise suite au dernier Codeco.
Ce lundi 29 novembre, le diocèse de Namur célèbre la mémoire de Notre-Dame de Beauraing, au jour anniversaire de sa première apparition en ce lieu, il y a 89 ans. Aux sanctuaires de Beauraing, c’est jour de solennité.
Le SeDiCoR (Secrétariat Diocésain Cours de religion catholique) et l’IDF (Institut Diocésain de Formation) vous proposent de prendre connaissance de deux documents à télécharger en fin d'article. Ceux-ci concernent l'avenir du cours de religion catholique dans l'enseignement officiel.
Le Frère Jean-Baptiste est Prémontré, il fait partie de la communauté de Leffe. Un passionné d'histoire qui nous invite à mieux comprendre la naissance de l'abbaye de Floreffe mais aussi d'un ordre religieux, celui des Prémontrés.
L’idée trottait dans les têtes depuis un bon moment, elle s’est concrétisée en octobre dernier pour la rencontre des prêtres du diocèse autour de la nouvelle traduction du Missel romain. Les participants ont pris leur café, en lieu et place, des traditionnels gobelets jetables dans un gobelet à l’effigie du diocèse et recyclable. Des gobelets à votre disposition pour vos organisations.
Le Secrétariat du Synode des évêques a décidé de prolonger de près de cinq mois la durée de la première phase du Synode sur la synodalité. Il s’agit ''d’offrir une plus grande opportunité au peuple de Dieu de vivre une expérience authentique d’écoute et de dialogue'', annonce un communiqué du 29 octobre dernier. Initialement censée se terminer en mars 2022, cette phase de consultation locale, qui doit se dérouler dans chaque diocèse du monde, prendra désormais fin le 15 août.
''Mon ordination ? Je vais la vivre dans l’abandon et dans la confiance.'' C’est le 5 décembre prochain à l’église de Marloie que Bernard Beaudoint sera ordonné, par Mgr Warin, diacre permanent. Marié, père de quatre garçons et grand-père de cinq petits-enfants, il rejoindra ainsi la famille des diacres du diocèse. Eliane, son épouse, sera à ses côtés. Lui qui s’est toujours dévoué pour les autres aura pour mission d’accompagner les personnes âgées, malades… qui vivent à domicile.
Ce dimanche 28 novembre est un dimanche particulier pour l’Église. C’est bien sûr l’entrée en Avent et le début d’une nouvelle année liturgique. Ce dimanche, la nouvelle traduction du Missel romain sera d’application, pour la première fois. Du changement pour les prêtres mais aussi pour les fidèles.
Cette année encore, l’église Saint-Donat d’Arlon accueillera la chaîne radio « La Première » de la RTBF pour débuter le temps de l’Avent. Ce seront en tout 7 messes qui seront enregistrées dans cette église, du dimanche 28 novembre au dimanche 9 janvier.
Ce mardi 23 novembre, la FIDIF (Federale Interlevensbeschouwelijke Dialoog/Dialogue Interconvictionnel Fédéral) organisait un colloque au Sénat sur le thème: COVID et confinement - Comment la jeunesse et les séniors de notre pays ont-ils vécu le confinement? Leurs convictions spirituelles et/ou philosophiques ont-elles été une source d’inspiration? D’où le titre: #NeverAlone. Vu la situation sanitaire dans le pays, la décision de le reporter a été prise.
Le quatrième rapport annuel de l’Eglise catholique est paru ce mercredi 17 novembre. Il revient sur l’année 2020, année de crise sanitaire. Au cours de celle-ci, les efforts dans le secteur de la santé furent particulièrement importants. Le rapport s’attarde sur le précieux travail des 550 aumôniers et aumônières (68% de femmes) et des 4.584 bénévoles actifs (dont le travail représente 55.044 heures de bénévolat/mois) dans les hôpitaux et les centres de soin. Malgré les contacts restreints, ils prirent des initiatives pour rester en contact avec les aînés, les malades, les mourants et les familles en deuil. Dans le rapport, les évêques expriment leur souhait de voir cette contribution essentielle à la société, recevoir une plus grande reconnaissance.
L'équipe du Service de Catéchèse du diocèse de Namur à travers la section catéchuménat s'adresse aux plus de 14 ans et aux adultes qui se préparent à recevoir les sacrements de l'initiation chrétienne. Il y a quelques jours, c'était une première, ils se sont retrouvés à la Fraternité de Tibériade avant de prendre la route de Beauraing. Étaient invités les candidats au baptême et les confirmands, mais aussi les baptisés de Pâques et les adultes confirmés récemment, ainsi que les équipes d’accompagnement. Au programme de la journée: rencontres et échanges, témoignages, prière et découverte de lieux de ressourcement.
Pendant une semaine, du 15 au 21 novembre, soutenez RCF Bastogne, RCF Namur et 1RCF Belgique. Ce sont les 3 radios chrétiennes qui couvrent le diocèse de Namur. En tant que radio associative, RCF vit principalement des dons de ses auditeurs. Afin de récolter ceux-ci, une programmation spéciale est organisée cette semaine sur leurs ondes.
La conférence des évêques de Belgique se réjouit aujourd’hui de la nomination par le pape François de son Excellence Franco Coppola comme Nonce Apostolique dans notre pays, ambassadeur du St Siège auprès de notre gouvernement. Il succède à S.E. Augustine Kasujja, devenu émérite.
Cette citation d’Amadeo Cencini relayée par Catherine Chevalier, aura certainement fait écho auprès des 21 lauréats – 16 pour l’enseignement de la religion et 5 pour le travail pastoral – qui recevaient leurs certificats en cette fin octobre. Une cérémonie chaleureuse et conviviale qui se déroulait à Rochefort.
Si les habitants de Morialmé sont soucieux du ''beau'', ils sont aussi obstinés et motivés! On pourrait même ajouter patients. Résultat, plusieurs d’entre eux réunis en comité ont mené à bien le chantier de rénovation des vitraux de l’église. Un chantier qui aura pris… 14 ans. Ils en ont organisé des repas, des concerts… pour récolter les fonds nécessaires. Ce dimanche 14 novembre sera jour de fête. Les habitants de Morialmé sont invités à rejoindre l’église pour la bénédiction des vitraux mais aussi un concert.
Même si l’ordre a disparu, chaque année, le 31 août, jour de la fête de Marie Médiatrice, sœur Monique renouvelle, toujours avec ferveur et émotion, ses vœux. Elle est, aujourd’hui, la dernière assistante du sacerdoce encore en vie. À la retraite depuis plusieurs années, sœur Monique se souvient d’une vie de travail mais aussi de prière. Durant 19 années, elle a cuisiné, veillé à l’entretien du linge, du palais épiscopal… Lorsque Mgr Léonard a été appelé à d’autres fonctions, sœur Monique a considéré qu’il était temps de prendre sa retraite. Cela en fait des souvenirs qu’elle aime partager.
Ensemble, luttons contre les causes structurelles de la pauvreté et de la destruction de notre maison commune, la Terre. La nouvelle campagne d’Action Vivre Ensemble (Entraide & Fraternité) met l’accent sur la pauvreté et la transition écologique. La collecte du 3e dimanche de l’Avent sera organisée en soutient à cette belle cause.
L’abbé Philippe Leblanc n’est pas un novice: les fonctions du doyen, il connaît. Après avoir été doyen de Bertrix, ce dimanche 14 novembre, il sera officiellement installé comme doyen de Bastogne. Arrivé en juillet dernier à ''Nuts City'', le surnom de Bastogne, l’abbé Leblanc a consacré son mois d’août à rencontrer les hommes et les femmes investis dans les pastorales, les services… du doyenné. Et ça en fait du monde!
Parmi le patrimoine collectif qui façonne les paysages de nos régions, les églises paroissiales conservent des biens mobiliers variés voire de véritables trésors insoupçonnés. Pour pouvoir les conserver, les sécuriser et les valoriser durablement, un bon inventaire est indispensable. Dans cette optique, le CIPAR propose aux gestionnaires de patrimoine religieux des séances de formation destinées à les aider dans cette tâche.
En 2020, trois théologiens de la même génération nous ont quittés. Pour leur rendre hommage, une journée de réflexion et de formation sur le thème ''La théologie par les pieds'' est organisée le 13 novembre prochain à Bouge.
Dès ce lundi 1er novembre, de nouvelles règles sanitaires seront d'application en Belgique et ce, toujours dans le cadre de la crise liée au Covid-19. Réunis en conseil épiscopal, Mgr Warin et les membres de ce conseil ont tenu, à travers un communiqué, à rappeler les règles en application pour les célébrations, les événements culturels qui se tiennent dans une église....
En 1970, l’abbé Guy Kaisin quittait Namur pour vivre son ministère au Vénézuela, dans la localité de Zaraza. C’est là qu’il est décédé dimanche dernier, le 24 octobre, il avait 89 ans. Le jour de son anniversaire, c’était le 21 mai, ses paroissiens et ses amis avaient tenu à le fêter à la fin de la messe en lui offrant un gâteau surmonté de bougies, bien sûr.
Inauguré en avril dernier, le nouveau crématorium de Longlier ouvre ses portes avec, dès le départ, une équipe pastorale bien présente et disponible pour ce service sollicité par Mgr Warin. Cécile Landenne, responsable de l’équipe raconte cette mise en œuvre.
Chaque jour des hommes et des femmes meurent. Des êtres jeunes et moins jeunes qui laissent dans la peine une famille, des amis… La pastorale familiale du diocèse, comme chaque année, donne rendez-vous à ceux qui ont perdu un être cher avec une proposition: ''Laissez-vous réconforter.'' Le Frère Marc de la Fraternité de Tibériade sera l’intervenant. Son message, à chacun: ''Laissez transformer votre deuil, votre séparation avec un Être cher en venant les déposer aux pieds du Seigneur.'' Rendez-vous le samedi 6 novembre en l’église d’Erpent.
Dans le cadre du 900e anniversaire de la fondation de l’abbaye de Floreffe par saint Norbert, l’exposition ''Grandeur et déchéance, l’héritage patrimonial de l’abbaye de Floreffe'' rassemble jusqu’au 23 janvier au TreM.a – Musée des Arts anciens à Namur des oeuvres exceptionnelles: orfèvreries, peintures, sculptures, manuscrits, textiles ou encore archives. Certains de ces trésors, conservés au Louvre ou à la British Library, n’ont plus été exposés en Belgique depuis 50 ans!
Saint Roch est représenté avec son chien. Sainte-Rita a une épine figée dans le front et tient à la main une rose … Des saints qui nous sont familiers et que l’on reconnait facilement. Mais ce n’est pas le cas pour tous. A Fosses-la-Ville, l’espace ReGare propose à partir de ce 5 novembre une exposition qui met tout spécialement à l’honneur les saints et les saintes de chez nous. L’occasion d’en apprendre plus sur leur vie mais aussi sur l’iconographie qui les accompagne.
Pourquoi ne pas profiter de ces vacances pour visiter le diocèse. Le guide du jour, l'abbé Fabian Mathot. Dernièrement, j’ai visité Dourbes, un village de la vallée du Viroin, qui bénéficie, dit-on, d’un micro-climat. J’y ai découvert une jolie grotte Notre-Dame de Lourdes adossée au mur du cimetière, mais aussi une série de chapelles disséminées ici et là. C’est à la découverte de cet ensemble que je vous invite, au gré d’une balade dans les rues du village.
Dimanche dernier était un dimanche pas vraiment comme les autres. Les riverains de la cathédrale Saint-Aubain ont été réveillés par le bruit des sabots des chevaux sur le bitume... Si les chevaux attendaient patiemment à l’extérieur, les chiens -parfois un rien plus nerveux- assistaient, eux, dans la cathédrale, à la messe de la Saint-Hubert.
''Montre-moi ta foi'', le thème de la campagne de Missio qui, comme chaque année, a lieu durant tout ce mois d’octobre. Un appel à la générosité est lancé pour soutenir l’Inde, cet immense pays dont une part importante de la population vit dans la détresse.
A l’occasion des 850 ans de la dédicace de la cathédrale de Tournai, de somptueux vêtements liturgiques du 18è siècle de la sacristie de la cathédrale sont exposés au public. Terre de Sens organise une journée découverte, le 10 novembre. Le guide? L'abbé André Haquin, professeur émérite de la faculté de théologie de l'UCLouvain.
À partir du premier dimanche de l’Avent 2021, les différents diocèses de la francophonie utiliseront une nouvelle traduction du Missel Romain: il sera donc en usage dès les messes dominicales anticipées du samedi 27 novembre et celles du dimanche 28 novembre 2021. Pour permettre aux prêtres et aux diacres se familiariser avec cette nouvelle traduction, une journée découverte a été organisée à la cathédrale Saint-Aubain. Avec pour intervenant, le frère Henri Delhougne, moine de Clervaux et coordinateur de la traduction liturgique de la Bible.
Une exposition sur les apparitions de Beauraing se tient actuellement à la cathédrale Saint-Aubain à Namur. Des textes, des photos pour nous aider à vivre ou à revivre cette période clé pour le diocèse en particulier et pour les chrétiens en général. Un travail rigoureux qui permettra d’en apprendre plus sur les apparitions de la « Belle Dame » à cinq enfants de Beauraing entre le 29 novembre 1932 et le 3 janvier 1933.
Un beau dimanche d’automne au cœur de l’Ardenne. C’est à Libin que Mgr Warin a choisi d’ouvrir la phase diocésaine d’un synode voulu par le pape François. Un dimanche de fête pour Libin qui célébrait encore la fondation de l’Unité Pastorale Notre-Dame de la Haute Lesse. C’est avec l’église de demain que les chrétiens avaient rendez-vous.
Faire chemin ensemble: voilà ce que veut dire le mot synode. Sans doute aujourd’hui est-ce la seule façon d’annoncer l’Évangile, d’être présent à tous nos contemporains, de répondre à la mission de l’Église au cœur des défis du monde. Pour le Pape François, 'le chemin de la synodalité est précisément celui que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire'. Trois mots-clés précisent ce qu’est cette Église synodale: communion, participation et mission.
Le synode « Pour une église synodale: communion, participation, mission » a été ouvert, par le pape, le week-end dernier (lire par ailleurs). Ce synode comprend trois étapes: la première est diocésaine. Ensemble et avec l’aide de l’esprit Saint, nous sommes invités à réfléchir à une autre forme d’Eglise. Ce parcours synodal diocésain s’ouvrira par une célébration ce dimanche 17 octobre à 15h en l’église de Libin. Ouverture qui coïncidera avec la fondation de l’Unité Pastorale Notre-Dame de la Haute Lesse. Une célébration à suivre, via les réseaux sociaux.
Samedi dernier, le pape François participait, à Rome, à un moment de réflexion en guise de prologue au Synode qu'il allait ouvrir, le lendemain, lors d'une messe à la basilique Saint-Pierre. Messe d’ouverture du parcours synodal sur la synodalité. Dans son homélie (lire ci-dessous), le pape a attiré l'attention des uns et des autres sur l'importance de se rencontrer, d'écouter et de discerner.
Ce logo va au fil des publications nous devenir de plus en plus familier. Il a été imaginé pour accompagner tous les documents qui seront publiés dans le cadre de ce synode sur la synodalité. Il est signé Isabelle de Senihes, une jeune Française qui exerce comme graphiste et comme chargée de communication. Un logo très coloré qui en un seul regard nous permet d’en apprendre plus sur cette démarche proposée par l’Eglise. Explications.
Défi écologique et social, fraternité universelle… autant de sujets qui nous préoccupent. Cet automne, ces sujets seront abordés lors d’une formation qui se déroulera dans le sud-Luxembourg. Point de départ de la réflexion, le film de Pierre-Paul Renders ''Des arbres qui marchent''. Rendez-vous à Saint-Mard et à Stockem.
Le synode est, comme le dit le pape François, ''un chemin de discernement spirituel''. Un moment de prière privilégié.
L’abbé Jacques Theisen vivait depuis plus de 50 ans au Brésil, à Natal. Une localité dans laquelle il s’est mis au service de la population. Un prêtre bâtisseur à qui on doit l’ouverture de plusieurs dizaines de jardins d’enfants, la construction d’églises… Ce Namurois d’origine qui, au départ rêvait de devenir pilote de chasse, est décédé samedi dernier, il avait 90 ans.
Le dimanche 24 octobre prochain, des dizaines de chevaux gagneront la place Saint-Aubain à Namur pour participer à la Saint-Hubert. Ils seront rejoints par des chiens, des chats... Ces animaux de compagnie qui tiennent une place tellement importante pour nombre d'entre nous. La bénédiction des petits pains comme des animaux aura lieu à l'issue de la messe, vers 11h.
Les sanctuaires de Beauraing s’associent ce dimanche 10 octobre au mouvement de prière ''Rosaire aux frontières''. A partir de 15h, les pèlerins offriront, de tout leur cœur, à Marie, Secours des Chrétiens, une couronne de chapelets, un Rosaire, en union avec tous les priants, à travers la Belgique, à ses frontières et un peu partout dans le monde.
Les bulletins météorologiques l'avaient annoncé, le dimanche 3 octobre serait pluvieux et venteux. Des alertes à la prudence ont été transmises dans tous les médias. Assurément, il y a eu de la pluie et du vent. La route vers Beauraing n'a pas été une partie de plaisir mais la perspective de ces retrouvailles de la grande famille des pèlerins l'a emporté. Prudence et anticipation furent le mot d'ordre pour un trajet sans encombre.
L’association ''Pro Petri Sede'' (Pour le Siège de Pierre) est une asbl dont le but est de soutenir et de faire connaître l’action du successeur de l’apôtre Pierre, aujourd’hui le pape François. Elle organise le dimanche 17 octobre prochain, une conférence à Bruxelles, en l’église Notre-Dame de l’Annonciation (place Brugmann à Ixelles). L’invité de cette conférence qui aura pour thème ''Le pape François et l’Esprit Saint'' est le professeur Jean-Luc Moens.
La crise sanitaire a bien sûr aussi eu des impacts sur les activités menées en paroisse. Au niveau de la catéchèse par exemple. La situation s’étant améliorée, l’Unité Pastorale Entre Ardenne et Gaume (Habay) a décidé de vivre une journée de rentrée particulièrement festive avec les enfants, les parents…
A 6 ans, sa décision était déjà prise. Il le disait haut et fort: ''Plus tard, je serai comme Monsieur le curé.'' Enfant de Ruette où il était né le 25 décembre 1935, l’abbé Gérard Lepage était très apprécié de ses paroissiens, surtout ceux de Saint-Léger où il aura officié 45 ans. L’abbé Lepage qui était resté en fonction jusqu’en août rêvait de mourir pendant une célébration. Son souhait n’aura pas été exaucé. Il est décédé le 5 octobre dernier à Arlon, il avait 85 ans.
Alors qu’il avait été abrogé par le dernier Comité de concertation à compter de ce 1er octobre, le gouvernement de Wallonie a décidé de maintenir l’obligation du port du masque, à l’instar du gouvernement bruxellois. Cette mesure, tombée ce jeudi 30 septembre, concerne bien sûr également les cultes.
Edwine Desclin, directrice de la Maison de l’Accueil de Beauraing signale qu’à partir de la mi-octobre, le pass sanitaire sera obligatoire pour séjourner à la Maison de l’Accueil, y prendre ses repas ou encore participer à des réunions.
Une foire aux croûtes se tiendra du 8 au 17 octobre dans les locaux de RCF Sud-Belgique. Des artistes ont offert à la radio des œuvres qui seront vendues à un prix bien plus doux qu’en galeries. Parmi les artistes: Sabine De Coune, Jo Dehaut, Kay… ou encore Marcel Warrand. L’argent de cette vente particulière soutiendra RCF Sud-Belgique dans son fonctionnement au quotidien.
Lorsqu’il écrit, l’abbé Van Vynckt, le reconnaît, il s’offre un moment de détente. Alors le doyen de Marche ne s’en prive pas d’autant que ses écrits font aussi le plus grand bien à ceux qui savourent ses livres! ''Après Rastrind sés'' voici ''Pasquéyes di curés'', le titre de sa dernière publication. Des histoires de curés qui, pour la plupart, remontent à la fin de la guerre. Des histoires savoureuses voire un rien piquantes et qui ont toutes pour cadre le diocèse.
Près de 200 personnes ont participé, à Beauraing, à la journée diocésaine initiée par le Chantier paroissial. Une manière après de très, très longs mois d’interruption liés à la pandémie, de se retrouver, de réfléchir ensemble à l’Eglise de demain. Avec un guide, le père Christoph Theobald, théologien, écrivain, investi dans des paroisses de la Creuse (France). Il est aussi très présent dans la phase préparatoire du prochain synode.
L’abbaye de Floreffe fête ses 900 ans. Un anniversaire qui va être fêté durant plusieurs mois à travers des publications, des expositions mais aussi des moments plus festifs comme la marche aux flambeaux du 27 novembre officialisant l’anniversaire. Ou encore le spectacle déambulatoire à travers l’histoire mais aussi différents lieux. Sans oublier une bière spéciale brassée pour l’occasion…
Se retrouver ''Soi-même''. (Re)découvrir le plaisir d'un mode de vie plus harmonieux, plus simple... Voilà ce que FOCELUX (Formation Chrétienne Centre Luxembourg) propose à travers une série de conférences dont la première aura lieu, ce soir, à Libramont.
Le chanoine Jacques Petitfrère est décédé le 26 septembre dernier à la Maison de retraite des Petites Sœurs des Pauvres où il séjournait depuis de nombreuses années. Il avait 88 ans. Namurois d’origine, il était arrivé à la paroisse de Jambes Saint-Symphorien comme vicaire. Une paroisse dans laquelle il s'investira durant plus de trente ans surtout au niveau de la jeunesse.
Depuis plus de dix ans, le premier dimanche de septembre est devenu pour beaucoup de couples et de familles une occasion de se retrouver dans une atmosphère remplie d'émotions. Cette année encore, aux Sanctuaires de Beauraing, autour de l’autel, des jeunes couples et des couples qui ont 5, 10, 15, 20 voire 50 ans et plus de vie conjugale ont renouvelé leur engagement devant Dieu.
L’annonce du décès de Mgr Aloys Jousten, évêque émérite du diocèse de Liège, a plongé, dans une profonde tristesse, ceux et celles qui ont eu l’occasion de le côtoyer. Parmi eux, Mgr Warin qui aime à dire: ''Mgr Jousten était un évêque pasteur.''
Ce samedi 25 septembre, à 18h, un concert sera donné à la basilique de Beauraing : le Requiem de Mozart avec chœur et orchestre. La Chapelle Sauvage se produira sous la baguette du jeune chef d’orchestre Karel De Wilde. Flamand d’origine, il aime séjourner à Beauraing. Et c’est dans la cité mariale qu’il donnera ce concert. Un moment de beauté que le musicien souhaite offrir en mémoire aux victimes des intempéries de cet été.
L’abbatiale de Hastière se singularise par la beauté de son architecture. Et les plus observateurs auront aussi remarqué qu’elle possède deux coqs. Un juché sur la tour romane du 11e siècle et l’autre sur la flèche centrale qui date elle du 19e siècle. Lorsque des travaux de restauration ont été envisagés sur ces coqs, pas question d’en rénover un et de laisser l’autre dans un piteux état. Un appel aux dons a rencontré un vif succès et a permis de mener à bien ce chantier.
C’est dans une église du cœur de Namur que la traditionnelle messe en wallon du lundi des Wallonie a été célébrée. Pas dans l’église Saint-Jean trop petite et surtout fermée pour cause de travaux mais dans l’église Saint-Loup. Une messe présidée par l’abbé Bernard Van Vynckt qui prononcera la traditionnelle homélie en wallon (lire en pièce jointe) et lancera quelques ''lumecinadjes''.
Ce lundi des Fêtes de Wallonie, autour de l’autel, il manquait un « soçon ». L’abbé René Dardenne, 95 ans, s’en est allé, pour son dernier voyage, le 16 septembre dernier. Amoureux du wallon, il ne manquait jamais ce rendez-vous de septembre.
''Nous sommes fatigués mais c’est une fatigue heureuse.'' Corinne et Sébastien et leurs 11 enfants ont quitté la région de Wavre où ils ont toujours vécu pour s’installer à Ciney. Ils ont tout perdu durant l’été dernier: leur maison, après les pluies diluviennes, était devenue insalubre. L’évêché de Namur à travers la Fondation diocésaine leur a trouvé un logement, un ancien bâtiment occupé par la communauté Famille Marie Jeunesse.
Pour les acteurs pastoraux, le samedi 25 septembre sera jour de rentrée. Le thème? S’asseoir, discerner… pour une conversion missionnaire. Cette journée qui se tiendra à Beauraing et qui est accessible à chacun intéressé par la démarche, est exceptionnelle à plus d’un titre. Exceptionnelle d’une part avec le programme composé d’interventions pour nourrir la réflexion, de belles rencontres, de partages d’expériences, d’encouragements, de cheminements fraternels. Exceptionnelle d’autre part, par un intervenant de qualité et qui fait autorité aujourd’hui: le Père Christoph Theobald s.j.
De l’émotion bien sûr mais aussi une certaine excitation. Les abbés Stéphane Décisier, Damien Nivelle et Nicolas Baijot quittent Malonne pour Beauraing. L’abbé Décisier y a été nommé vice-recteur des sanctuaires. Il succède à l’abbé Christophe Rouard qui arrive, lui, dans la paroisse de Malonne. Ses confrères officieront comme chapelains aux sanctuaires et comme désservants dans les paroisses avoisinantes. L’abbé Décisier: ''C’est une véritable aventure que nous allons vivre ensemble.''
Ce jour-là, l’abbé Christophe Rouard est de permanence pour les confessions. Entre deux pénitents, installé sur un des bancs de l’esplanade, n’hésitant pas à répondre aux sollicitations des pèlerins ou encore à aller à leur rencontre lorsqu’ils sont un peu perdus, l’abbé Rouard se souvient des quatorze années passées comme vice-recteur des Sanctuaires de Beauraing. Le 4 octobre prochain, il écrira une nouvelle page de son ministère comme, notamment, curé de Malonne. Le prêtre est ému: ''C’est un grand changement. J’essaie de vivre ce départ dans la sérénité et la confiance.''
Le diocèse de Namur devrait avoir, dans les prochains mois, une maison diocésaine. Un lieu de réunions bien sûr mais aussi un espace, en pleine nature, pour accueillir les retraitants, les familles pour un moment de ressourcement spirituel. Les pourparlers avec la Communauté des Sœurs de Sainte-Marie avancent bien. Un accord de principe a été donné. L’évêché pourrait ainsi acquérir la maison que la communauté possède à Ave-et-Auffe, à deux pas de Han-sur-Lesse.
Les doyens du diocèse avaient rendez-vous à la Maison d’accueil de Beauraing pour une journée de travail. Parmi les points abordés: l’acquisition de la Maison Sainte-Marie à Ave-et-Auffe (lire par ailleurs) mais aussi l'importance de la constitution d’asbl de gestion paroissiale dans le diocèse (nous y reviendrons).
Avant la rentrée, c'était hier, les séminaristes ont vécu une semaine de retraite. Ils sont passés par Beauraing avant de rejoindre Orval.
Mgr Jean-Pierre Delville, évêque du diocèse de Liège a présidé, à la cathédrale Saint-Aubain, la messe de rentrée du Grand Séminaire francophone de Belgique. Dans son homélie, l’évêque de Liège proposera à chacun, à l’instar du Seigneur, d’être des semeurs.
Le diacre Robert Ruidant est décédé le 10 septembre dernier, il avait 86 ans. Un homme de paix qui, durant tout son diaconat notamment, s’est investi auprès des jeunes. Il en aura passé du temps dans les écoles pour sensibiliser les uns et les autres à la violence sous toutes ses formes.
Le père Jules Deprez, 95 ans, est décédé le 2 août dernier. Père Blanc, il a vécu au Mali. Depuis sa retraite, il vivait en permanence au carmel de Rochefort et s’était mis au service de la paroisse.
Depuis toujours, des prêtres diocésains choisissent de vivre, pour un temps plus ou moins long, leur ministère en dehors de nos deux provinces de Namur et de Luxembourg. L’abbé Juan Carlos Conde Cid en fait actuellement partie. En septembre 2019, il partait pour le Brésil. Il est chargé de cours au séminaire Redemptoris Mater de Brasilia. Sa mission est aussi pastorale. Et même si, au Brésil, les célébrations peuvent avoir lieu moyennant le respect de mesures sanitaires, elle est réduite. L’abbé Conde Cid parle des mois écoulés dans un pays pas plus épargné que le nôtre par le coronavirus.
Sœur Claudina, 37 ans, a rejoint Thy-le-Château et la Communauté des Béatitudes depuis un an maintenant. Dans un français impeccable et beaucoup de soleil dans la voix, Sœur Claudina raconte non seulement comment elle a quitté, son pays, le Mexique, mais aussi son changement de vie. Radical. Une vie, comme elle dit, où ''elle avait tout pour être heureuse.'' À quelques jours de la journée dédiée à la Vie consacrée (le 2 février) elle témoigne et encourage ceux et celles qui douteraient: ''N’ayez pas peur, dans l’appel qu’il (ndlr : le Seigneur) lance, il ne veut que notre bonheur.''
Les frères et les sœurs (les mésanges) de la Fraternité de Tibériade sont régulièrement au chevet des malades de l’hôpital de Jolimont, et aussi à Lobbes. Une présence discrète, priante qui, dans le contexte actuel, est encore tellement plus importante. Si les religieux de Lavaux-Sainte-Anne sont aux côtés des malades, ils sont encore là pour un personnel médical épuisé tant physiquement que mentalement. Frère Bart, serviteur général - il a succédé à Frère Marc, fondateur de la Fraternité - nous partage, avec émotion, ces rencontres. Pour lui comme pour les membres de la Fraternité, ces moments échangés, ces mains tenues, ces sourires à faire passer derrière les masques sont autant de cadeaux à donner mais aussi à recevoir.
www.idfnamur.be et www.fonalux.be, voilà les deux sites de référence dans le diocèse pour tout connaître des formations qui vous sont proposées tout au long de l'année pastorale. Les cours programmés pour le premier semestre reprennent maintenant. Un dépliant à télécharger vous présentera les formations disponibles.
Depuis 1995, la fraternité de Tibériade rassemble des frères et sœurs pour une vie communautaire. La première religieuse, Soeur Agnès, témoigne de son parcours vers Lavaux-Sainte-Anne. Il y a 25 ans, elle devenait la première mésange.
Lucie travaille aux soins intensifs, au Grand Hôpital de Charleroi. Lors de la première vague du covid-19, la Cinacienne a été auprès des mourants à leur tenir la main au moment du grand départ.
''Ça c'est pour toi.'' Voilà ce que Jean-Pol Druart s'est dit en apprenant, à la fin du Concile Vatican II, que le diaconat permanent était rétabli. Rien que d'en parler, on sent l'émotion dans sa voix. Ce souhait sera son secret durant bien des années. Ordonné en 2005, Jean-Pol Druart est un diacre très occupé: il est investi dans la pastorale familiale, tient des permanences au Bric-à-Brac... Il est aussi diacre à la cathédrale et Mgr Warin lui a encore demandé d'être son cérémoniaire lorsqu'il est présent à la cathédrale. Une mission qui demande organisation et rigueur.

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse