Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
1/3/2011
LE 13 MARS
Fête de famille chez les Focolari
A l'occasion du troisième anniversaire du décès de la fondatrice des Focolari, Chiara Lubich (la photo), le mouvement des Focolari organise une fête de famille, pour petits et grands... Une journée de fraternité, ouverte à tous le 13 mars prochain. Focus sur un mouvement à découvrir.
''Le mouvement des Focolari constitue un des nombreux courants spirituels nés au XXe siècle au sein de l'Eglise catholique, explique-t-on sur le site internet. Il est présent dans 182 pays et est source d'inspiration pour plus de 4 millions de personnes, dont 120.000 membres actifs et engagés. Il est ouvert à tous, indépendamment de l'âge ou de la condition sociale. Des chrétiens d'autres Eglises, des fidèles d'autres religions et des personnes de conviction laïque participent également à cette famille aux dimensions mondiales.'' Le nom Focolari a des origines italiennes. ''Focolare'', en italien signifie ''foyers'', puisque ''l'amour qui circule entre ces personnes fait d'elles une véritable famille''.

Une femme à la présidence
Les statuts des Focolari prévoient que la présidence du mouvement sera assurée par une femme laïque. Après Chiara Lubich, la fondatrice, c'est à présent au tour d'une avocate italienne, Maria Voce, de tenir les rênes de l'organisation.
Le rayonnement de Chiara Lubich a été reconnu publiquement tout au long de sa vie. Ainsi, de nombreux prix et distinctions ont récompensé son inlassable labeur: le prix ''Templeton pour le Progrès de la Religion dans le monde'' (1977), le ''Prix Unesco de l'Education pour la Paix'' (1996), le ''Prix des Droits de l'Homme'' du Conseil de l'Europe (1998), le ''Prix Gandhi Protectrice de la Paix'' (2001), ainsi que de nombreux doctorats Honoris Causa conférés par des universités d'Europe, d'Amérique latine, d'Asie et des Etats-Unis.
Le mouvement, qui invite à une redécouverte de l'Evangile, propose des rencontres de quelques jours organisées durant l'été. On les nomme les ''Mariapolis''. Lors de ces sessions, ''les participants cherchent à mettre en pratique l'Evangile, s'ils sont chrétiens, ou l'idéal de la fraternité, s'ils ont d'autres convictions''.
En Belgique se trouve une ''cité-pilote'', sorte de ''laboratoire'' chrétien, où une cinquantaine d'habitants sont installés. Celle-ci, appelée Mariapolis Vita, se trouve dans les environs de Leuven.

En Belgique depuis l'Expo'58
La Belgique et le Luxembourg sont les deux premiers pays qui aient accueilli une communauté hors d'Italie, à l'époque de l'Expo'58. Et aujourd'hui, ce sont pas moins de 2.500 membres qui sont pleinement associés au projet, sans compter les sympathisants du mouvement.
Le 25 septembre 2010, le mouvement a connu sa première béatification, en la personne de Chiara Luce Badano. Agée de 19 ans, le jeune fille symbolise la joie de l'espérance.
Une fête de famille aura lieu le 13 mars prochain au Centre de rencontres ''Unité'', 381 Aarschotsesteenweg, à Wezemaal. De 11h à 11h45, eucharistie avec une attention particulière portée aux enfants. A 12h, pique-nique suivi de 14 à 16h30 d'un grand jeu qui se terminera par un temps de réflexion. A 17h, buffet dessert.
Site Internet : http://www.focolare.be/
Translate in English - Nederlands - Deutsch