Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
11/1/2011
''Célébrons avec eux leur mariage'': les soirées d'infos de la Commission diocésaine de liturgie
Régulièrement sur ce site mais aussi dans d'autres médias catholiques, vous découvrez des annonces concernant la Commission diocésaine de liturgie. Dans quelques jours, elle organisera la première d'une série de trois séances d'informations sur la célébration du mariage, c'est ''Célébrons avec eux leur mariage''. L'occasion de découvrir le travail de cette commission qui est aujourd'hui présidée par l'abbé André Haquin.
La Commission diocésaine de liturgie qui englobe aussi l'art sacré comme la musique sacrée existe depuis le Concile Vatican II. L'idée poursuivie: que les orientations liturgiques prises lors de ce Concile soient comprises et commentées dans les diocésaines. Des diocèses, faut-il le préciser, disséminés à travers le monde. Aujourd'hui, les textes rédigés par Rome continuent à être revus. Et ces ajustements, il faut les faire connaître, il faut les diffuser. Comme les orientations liturgiques de départ, les adaptations sont ainsi traduites en 300 langues différentes dont bien sûr le français avant d'arriver dans les diocèses et dans les Commissions diocésaines de liturgie.
Au printemps 2009, la Commission diocésaine de liturgie a organisé, une journée entièrement consacrée à la préparation au mariage et à sa célébration. Il s'agissait de rappeler les grands axes du rituel du mariage définis par Rome. Cette année, elle poursuit le travail enclenché à travers trois séances d'informations (lire par ailleurs). Ces séances sont destinées aux prêtre, diacres, assistants(es) paroissiaux(ales), équipes de préparation au mariage, membres de chorales et organistes... Mais on pense aussi bien sûr à tous les chrétiens intéressés par le sujet et plus particulièrement aux fiancés.
Des rencontres au cours desquelles seront étudiés les textes du mariage. ''Il s'agit pour les équipes pastorales de faire découvrir, aux candidats au mariage, ce canevas prévu par l'Eglise. Il arrive, souligne l'abbé Haquin (la photo), que les fiancés aient pris de la distance par rapport à l'Eglise, que l'un des deux ne soit pas croyant, qu'ils se marient religieusement pour faire plaisir aux parents... Il arrive aussi que les fiancés aient une idée très précise et parfois bien éloignée de ce que l'Eglise a elle prévu.''

Psychologie et diplomatie
Pour ces équipes de préparation au mariage, il est alors nécessaire de faire preuve à la fois de psychologie et de diplomatie. Un exemple: des fiancés souhaitent qu'en lieu et place des textes bibliques soit lu un texte contemporain. Il faut alors leur rappeler, avec tact, qu'ils se préparent à recevoir un sacrement et que des textes bibliques sont prévus. Ils ont le choix entre une quarantaine de textes, de quoi trouver son bonheur. Lors de ces séances d'informations programmées par la Commission diocésaine de liturgie seront étudiés et discutés outre les textes, les chants et la musique (pourquoi choisir tel chant et pas tel autre, quand l'interpréter, la signification...) et les rites (notamment le consentement, la bénédiction nuptiale et la prière des époux).
L'abbé André Haquin: ''C'est tout cela qu'il faut faire découvrir aux fiancés lors de la préparation au mariage. Nous en sommes arrivés à nous interroger quant à savoir s'il ne faudrait pas réinventer un mini catéchuménat. On pourrait ainsi y repréciser les contours de l'engagement chrétien, faire prendre conscience de la démarche du mariage chrétien. On pourrait d'ailleurs procéder de la même manière avec les parents qui demandent le baptême de leur enfant.'' Il ne s'agit encore que d'un projet.
Docteur en théologie, l'abbé André Haquin préside cette Commission diocésaine de liturgie depuis plusieurs années. Docteur en théologie, il a décroché une maîtrise en liturgie à Paris, c'est dire s'il connaît le sujet. L'abbé Haquin a, par ailleurs, enseigné la liturgie et la liturgie des sacrements à l'université de Louvain-la-Neuve. Et il donne toujours cours au Séminaire Notre-Dame de Namur. ''L'art de célébrer se travaille. La liturgie, c'est quelque chose qui se passe à un moment donné avec des personnes qui entendent la parole de Dieu et qui y répondent. La liturgie est au coeur des activités de l'Eglise qu'elle se passe devant dix personnes ou une assemblée bien plus nombreuse.'' Homme de recherche, l'abbé Haquin continue à éplucher les publications qui sortent régulièrement sur cette liturgie. De quoi alimenter le travail qu'il mène au sein de la Commission diocésaine de liturgie. Il a ainsi, avec toute une équipe, travaillé sur les sacrements. Il a donné des conférences, animé des journées de réflexion... L'abbé Haquin partage encore ses connaissances avec les étudiants de l'école de liturgie. Et ce n'est toujours là qu'un petit aperçu de ses nombreuses missions. On comprend donc mieux qu'avec un tel agenda, il ne puisse prendre en charge une paroisse. Mais, chaque jour, il tient à retrouver les résidents d'une maison de retraite de la région pour l'Eucharistie.
Christine Bolinne

Ces soirées ''Célébrons avec eux leur mariage'' se dérouleront le vendredi 21 janvier, de 19h30 à 22h, à la salle paroissiale, place des Tilleuls, 26 à Bouge. Le jeudi 17 février, de 19h30 à 22h, à la salle paroissiale de Rochefort, 45, rue de Behogne à Rochefort. Dernier rendez-vous, à Arlon, le jeudi 3 mars, toujours de 19h30 à 22h, salle paroissiale Saint-Martin, rue Jean Koch, 17.
Translate in English - Nederlands - Deutsch