Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Chaque année, l’IDF met à l’honneur ses lauréats en début d’année académique lors d’une cérémonie officielle de remise des certificats obtenus dans le cadre d’un partenariat entre l’UCLouvain et l’Institut. C’est encore le cas cette année, malgré une fin de formation qui a pris des formes tout à fait particulières dans le cadre d’un en-seignement en distanciel et une céré-monie de remise des certificats qui aurait tout aussi bien pu ne pas avoir lieu comme le rappelle Christine Gosselin, coordinatrice de l’IDF et directrice du pôle Namur en ouvrant la séance.
L'Unité Pastorale de Manhay organise une balade des crèches dans tous les villages de la commune. Pour cela, elle est à la recherche de volontaires pour décorer leur extérieur d'une crèche, entre le 18 décembre et le 2 janvier.
Fernande, Gilberte et Albert Voisin mais aussi Andrée et Gilberte Degeimbre : cinq enfants qui ont vu, le 29 novembre 1932, leur vie basculer. Ce soir-là, pour la première fois, la Vierge Marie, celle que Gilberte Degeimbre appellera « La Belle Dame » leur est apparue à Beauraing. C’était il y a 88 ans. Une messe télévisée sera diffusée, en direct de Beauraing, le 29 novembre, à 15h. Elle sera présidée par Mgr Warin. À suivre aussi via les réseaux sociaux.
Un prêtre, une méditation, une vidéo pour se préparer à chaque dimanche de l’Avent.
L’ASBL Mic’Ados, association soutenue par Action Vivre Ensemble, est une des bénéficiaires de la collecte de l’Avent. Un service d’Actions en Milieu Ouvert (AMO) installé à Marche et actif pour les jeunes comme pour les familles. Son principal objectif : permettre à des jeunes plus vulnérables d’accéder à un logement supervisé. Mais l'aide ne s'arrête pas là.
La Maison des Jeunes « Le 404 » à Couvin, est l’une des quinze ASBL présentes dans le diocèse et bénéficiaire de la collecte de l’Avent de Action Vivre Ensemble. « Le 404 » propose aux 12 à 26 ans (principalement) des activités d'expression, des ateliers créatifs, sportifs, des stages ou encore des voyages durant les vacances alliant la détente et les actions citoyennes. Lucie Depienne, animatrice, compte beaucoup sur cette collecte pour développer les projets.
Depuis plus de dix ans maintenant, le Noël des cathédrales fait rêver des milliers de spectateurs, des adultes comme des enfants. La pandémie entraîne l'annulation des représentations prévues un peu partout dans le pays et notamment dans le diocèse.
« Ecoutez et vous serez convaincus… » Cette phrase, Marcienne Greindl ne peut compter le nombre de fois qu’elle l’a prononcée. Et ce n’est pas terminée même si, aujourd’hui, elle a décidé de renoncer à son poste de présidente de RCF Sud-Belgique.« Durant onze années, RCF a été pour moi, du matin au soir, une priorité. Aujourd’hui, il faut du sang neuf. »
Philippe Servais est le nouveau président de RCF Sud-Belgique. Une radio qu’il a découvert - et c’est lui qui le dit - il y a peu et pour laquelle le coup de foudre a été immédiat. Au point de s’y investir quasi sans compter. Economiste de formation, il aura passé l’entièreté de sa vie professionnelle à l’Institut Françoise d’Assise – IMP de Bouge où il était directeur général. Philippe Servais est aujourd’hui à la retraite. Sa volonté littéralement chevillée au corps : ouvrir, grâce à la radio « à la richesse de la spiritualité. »
On nous signale une activité suspecte. Des personnes se présentent sur place pour proposer un entretien des pièces d’orfèvrerie des églises. Nous vous rappelons l’importance du bon sens : décliner toute proposition de ce type ; ne jamais montrer les lieux ou des objets à des personnes suspectes. Alors que de nombreux vols ont été commis dans nos églises durant le mois d’octobre, nous vous invitons à la vigilance. Toute information concernant des activités ou mouvements suspects autour des églises doit être communiquée à votre police locale.
Plusieurs d’entre vous interrogent le Service de pastorale liturgique du diocèse ces derniers jours, au sujet de la sortie de la nouvelle traduction du Missel romain en langue française. Sa sortie avait en effet été annoncée à divers endroits pour l’Avent 2020. Comme plusieurs fois déjà, cette sortie a été postposée ; ce sera pour l'Avent 2021.
Début du mois d'octobre, l'entreprise Carpet de Biesme a démonté les 28 panneaux du vitrail du jubé de l'église Saint-Martin de Morialmé. Après une admirable rénovation en atelier, les panneaux ont été replacés pendant la semaine du 9 au 14 novembre. Un travail possible grâce à l'engagement de nombreux bénévoles dans la recherche des fonds nécessaires à la restauration des vitraux.
Le troisième rapport de l’Église catholique en Belgique vient de paraître. Comme les deux années antérieures, le rapport donne un aperçu de la présence de l’Église dans la société, du vaste réseau de mouvements d’inspiration catholique et chrétienne au service des personnes.
Le confinement s’applique aux sanctuaires de Beauraing, comme dans tous les autres lieux de culte. Si les églises et chapelles restent ouvertes, il n’y a plus de célébration. Le jardin de l’aubépine, lui, est ouvert et l’on y voit des pèlerins, individuels, y passer tous les jours. C’est sans doute une manière toute simple de venir prier et de le faire « avec » d’autres, ou, en tout cas, en communion avec d’autres.
Jean-Jacques Durré s’en est allé, foudroyé par une crise cardiaque, vendredi dernier alors qu’il profitait d’un beau soleil automnal pour une balade. Il avait 63 ans. Une plume, une voix, une image bien connue dans les médias catholiques. Il était ainsi le rédacteur en chef du journal Dimanche et de Cathobel.
Par cette triste journée d'automne, le crématorium de Ciney semble perdu dans la brume. Un fin crachin accompagne la famille vers la salle de cérémonie. Jacques Stoquart, un des membres de l'équipe pastorale du crématorium est là pour les accueillir, les aider par la prière jusqu'au départ du corps de leur défunt. Ce jour-là, un jeune quadragénaire.
Les Petites Soeurs des Pauvres ne pourront, cette année, aller à votre rencontre dans les grandes surfaces. Alors, durant ce mois de novembre, chaque mardi et chaque samedi, allez les rencontrer dans leur maison du 10 de la rue Ernotte à Namur. Et offrez leur grâce au ''collecte drive'' des vivres: sucre, lait, farine... De quoi aider les 80 pensionnaires de cette maison de repos. Un tiers du budget du home Saint-Joseph repose sur les dons!
Mère Elizabeth, sœur Lucie et sœur Sybille affichent un large sourire. Samedi après-midi, elles sont de permanence dans un de leurs garages de la rue Ernotte à Namur. Elles accueillent les personnes qui viennent déposer de la marchandise bien utile pour le quotidien des pensionnaires du home Saint-Joseph dont elles s’occupent. Habituellement, les Petites Sœurs des Pauvres collectent dans les supermarchés. Le coronavirus empêche cette opération de solidarité. Enfin, pas complètement…
Alors que l'épidémie du coronavirus s'étend dans le monde entier, les chrétiens peuvent se tourner vers saint Roch pour prier. Saint Roch, le saint le plus invoqué depuis le Moyen Âge contre les épidémies.
Ce dimanche 15 novembre a été décrétée comme étant la Journée Mondiale des Pauvres. La conférence épiscopale avait pris la décision de mobiliser toutes les paroisses en vue d’une collecte exceptionnelle pour la destiner à Entraide et Fraternité. Et puis le reconfinement est arrivé… À défaut de participer à la collecte dominicale, il reste à faire un don par virement bancaire.
Alors que le confinement a débuté voici quelques jours déjà, Mgr Warin s'adresse aux acteurs pastoraux et aux diocésains pour leur dire combien il est essentiel, en cette période, de faire preuve d'inventivité pour soin du frère, de la soeur...
La Belgique est retournée, malheureusement, en confinement. Plusieurs activités sont annulées, et les messes publiques sont suspendues jusqu'au 13 décembre. En cette période difficile, cherchons d'autres manières pour nous nourrir. Retrouvez ci-dessous quelques propositions spirituelles organisées au sein de notre diocèse. N'hésitez pas à vous faire connaitre et à nous envoyer vos initiatives, afin que nous puissions les ajouter à cette liste non-exhaustive.
Il y a quelques jours, il était à peine 7 heures du matin que de grands moyens étaient déjà déployés devant l’église Saint-Martin de Morialmé. Objectif de cette opération d'envergure: enlever la croix et le coq de l'église.
En cette année 2020, nous n'avons pas pu célébrer la fête de Pâques dans nos églises et voici que celle de la Toussaint et du jour des défunts ont, elles aussi, été supprimées. La paroisse de Bastogne avec le doyen principal Jean-Claude Pivetta et l'assistant funérailles et sacristain Pol Raskin ont préparé deux célébrations… en plein air.
En cette période difficile, l'unité pastorale de Manhay a tenu à commémorer la mémoire des défunts qui nous ont quittés depuis la Toussaint 2019. Les bougies, à leur intention, ont été allumées au début de l'eucharistie. L'assemblée a prié pour eux et les familles. Les bougies seront transmises aux familles très prochainement.
Une nouvelle période de confinement démarre. L'évêché à travers un communiqué signé du chanoine Joël Rochette, vicaire général tient à apporter une série de renseignements bien précieux pour les acteurs pastoraux, mais pas seulement.
Si les églises sont ouvertes pour accueillir des personnes qui veulent prier, se recueillir, le culte ne peut y être pratiqué. A Saint-Hubert où le 3 novembre on fête… saint Hubert, on avait prévu non pas un office mais trois avec à chaque fois une bénédiction des animaux. Tout est bien sûr annulé. A Saint-Hubert où on ne manque jamais d’idées on vous propose de confier votre ami à quatre pattes, de le mettre sous la protection de saint Hubert. Il suffit de s’adresser aux Hubertins et de commander un parchemin.
Une paroissienne, veuve, nous offre ici une sélection de livres et références qui peuvent vous aider à mieux comprendre le processus de deuil et vous accompagner dans sa traversée. Lorsqu’elle a perdu son mari en 2019, elle a lu énormément de livres ayant comme thème le deuil d’un conjoint. C’est un thème sensible, délicat et parfois un peu tabou. Elle espère que ces suggestions pourraient aider d’autres familles confrontées à la même épreuve.
Un communiqué vient d'être envoyé aux prêtres, diacres, assistants paroissiaux mais aussi aux présidents de fabrique d'église afin de les informer des répercussions, sur le culte, des dernières décisions dans la lutte contre le coronavirus. Voici ce communiqué.
''Seigneur Dieu, en tout danger, tu es notre refuge et c’est vers toi que, dans la détresse, nous nous tournons: nous te prions avec foi…'' Un extrait de la prière que Mgr Pierre Warin a partagé avec ceux qui étaient devant leur ordinateur pour suivre, ce vendredi matin, la retransmission de la célébration de la messe en temps de pandémie. Une messe que vous pouvez revivre au départ de la page facebook du Service de pastorale liturgique.
A quelques jours de la Toussaint et du 2 novembre, jour de la commémoration des défunts, les Evêques de Belgique adressent, à tous les collaborateurs et les fidèles des diocèses en Belgique, une lettre. Un appel à la solidarité, à la prière. La voici.
Il y a quelques jours, le secteur de Halanzy-Musson est enfin devenu l’Unité Pastorale Notre-Dame des Cuestas, Gaume-Lorraine. La 22e fondation dans le diocèse. Une fondation prévue initialement en juin dernier et qui, pour les raisons sanitaires que nous connaissons, vient d’avoir lieu. Les chrétiens des paroisses de Baranzy, Battincourt, Halanzy, Musson, Mussy, Rachecourt et Willancourt étaient présents en petit nombre. Mais le cœur y était!
L’auditoire Montesquieu à Louvain-la-Neuve accueillait la cérémonie de remise des Certificats d’Université en Pastorale Familiale (CUPF)en présence des professeurs et organisateurs de cette première édition. Et ils étaient nombreux, malgré les difficultés liées à la situation sanitaire à s’être déplacés, pour répondre à l’invitation de la faculté de théologie et de Mgr Warin, évêque référendaire pour la pastorale familiale. Quatre couples et une religieuse étaient envoyés par le diocèse de Namur : Cécile et Bernard Delzenne-Hendrickx, Marie-Hélène et Philippe Guiot-Schiltz, Mélanie et Bertrand Godefroid, Maria-Terésa et Mario Tomassi-Silvestri et Sœur Pauline Matebo (Sœur de Notre-Dame).
À l'approche des fêtes de la Toussaint, le chanoine Joël Rochette, vicaire général, tient, à travers ce communiqué, à faire quelques rappels utiles et à donner d'autres indications, en ces circonstances particulières que nous vivons. Des mesures de sécurité à respecter pour les différentes célébrations.
Ce vendredi 30 octobre, Mgr Warin célébrera une messe, la messe en temps de pandémie, depuis la chapelle de l’évêché. À suivre, dès 9h, au départ de la page Facebook ou encore de la chaîne YouTube du Service de pastorale liturgique. Mgr Warin souhaite que, si cela n’a pas encore fait, cette messe soit célébrée, dans toutes les paroisses du diocèse.
Tous les domaines de notre vie ont été, sont et seront encore impactés par ce Coronavirus qui ne cesse de se propager. Les Pèlerinages Namurois et tous les pèlerins qui leur font confiance pour les emmener, au fil des années, à Lourdes mais aussi un peu partout dans le monde sont eux aussi concernés. Alors, les pèlerinages deviennent 2.0. L’abbé Philippe Goffinet, directeur des Pèlerinages Namurois et amoureux de la Terre Sainte vous emmène pour un pèlerinage en 10 épisodes. Pour seul bagage : une Bible.
Retrouver le vrai sens de la Toussaint voilà l'objectif de ce billet. La Toussaint, on l'oublie trop souvent, c'est la fête de l'Espérance voilà qui ne peut que soulager les coeurs en cette période.
Le gouvernement fédéral a décidé aujourd'hui, 23 octobre, ce qui suit. Le protocole du 1er octobre 2020 reste en vigueur durant les prochaines semaines pour les célébrations dans nos églises, avec un maximum de 200 personnes qui peuvent donc participer à une cérémonie religieuse.
Cette journée du Studium est toujours très appréciée. Elle permet aux séminaristes, aux étudiants qui fréquentent, à Namur, le Grand séminaire francophone de Belgique de vivre un moment de détente, de convivialité en dehors des murs de leur vénérable maison. Avant Maredsous, c’est une balade dans les jardins d’Annevoie qui était au programme.
Nouvelle maquette plus moderne et plus aérée, davantage de contenus inspirants et de rencontres stimulantes… l'hebdomadaire Dimanche innove pour répondre aux attentes et besoins de ses lectrices et lecteurs.
À l’approche de la Toussaint et du 2 novembre, la Pastorale Familiale organise son traditionnel rendez-vous plus spécialement destiné aux personnes qui ont perdu un être cher. Rendez-vous, le samedi 24 octobre à Bouillon avec un enseignement, notamment, du diacre Alain Schoonvaere.
L'abbé René Lejeune est connu sous le pseudonyme de Willoos. Willoos, un artiste peintre qui met de la couleur dans notre vie. Et en cette période, plus que jamais, nous en avons bien besoin. Alors pourquoi bouder son plaisir. Willoos expose actuellement à Bastogne. Pas de temps à perdre, l'exposition se termine le 25 octobre prochain.
Ce dimanche 18 octobre, dimanche de la mission, une nouvelle unité pastorale a été fondée, l’Unité Pastorale Notre-Dame de Lorette en Famenne. Une célébration vivante et menée selon un timing serré, puisqu’elle était radiodiffusée en direct sur la Première !
Démonter un orgue voilà un chantier qui est tout sauf évident. Il demande précision, méthode et dextérité. L’orgue de l’église Saint-Loup à Namur – il date du 19e siècle - est ainsi passé entre les mains des spécialistes de la Manufacture Thomas à Stavelot pour un démontage en règle. Une opération nécessaire avant un chantier de restauration qui prendra deux ans. Une restauration estimée à 1,2 millions d’euros.
Le logo des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) 2023 s’inspire du thème choisi par le pape François pour cette édition : « Marie s’est levée et est partie en hâte » (Lc 1,39). On y retrouve les couleurs du drapeau portugais et des éléments de la culture du pays. Il remplace celui dessiné pour l’édition normalement prévue en 2022. La pandémie de coronavirus avait contraint le Saint-Siège à repousser l’événement d’un an ; ce sera en août 2023.
Frère Christophe a été ordonné prêtre dans l’église abbatiale de l'abbaye Saint Benoît de Maredsous. Ce Frère de 43 ans est originaire de l’Ouganda et a une passion pour la céramique.
Le catéchuménat, un terme souvent peu connu même dans le monde chrétien. Il s’agit notamment de préparer des adultes et des adolescents sur le chemin du baptême et de la confirmation. Outre la formation, la catéchèse, chacun est invité à les accompagner. Quatre temps de formation pour les accompagnateurs sont prévus : le premier rendez-vous est programmé pour ce 17 octobre. Une capsule vidéo présentant le catéchuménat est en ligne.
La police de la zone Condroz-Famenne lance un appel à la vigilance suite à plusieurs vols qui ont été commis, entre le 1er et le 10 octobre, dans des églises des régions d'Andenne, Ciney et Rochefort.
Le décret pris par Mgr Warin est signé du 1er septembre dernier. Il concerne la refonte des doyennés. Modifications qui interviennent dans les doyennés de La Roche et d’Ourthe-et-Salm et dans celui de Barvaux-sur-Ourthe. Les doyennés de La Roche et d’Ourthe-et-Salm ne forment plus qu’un. Celui de Barvaux est supprimé. Des modifications qui ont encore des répercussions sur les prêtres: certains s’en vont tandis que d’autres arrivent. Rencontres.
« Pour être pasteur, il faut commencer par aimer les gens comme ils sont » confie l’abbé Pascal Roger. Doyen de La Roche depuis 16 ans, Mgr Warin l’a nommé doyen d’Arlon. Il devient aussi doyen principal pour la région Sud-Luxembourg. Un déménagement, des messes d’adieu, la rentrée de l’abbé Roger a été riche en émotions. Riche encore des premières rencontres avec des personnes bien investies dans la vie paroissiale arlonaise.
En août 2018, l’abbé Guillermo Perez Sanchez, un rien stressé, était en plein déménagement. Il quittait Bertogne pour Houffalize. Il découvrait en même temps les fonctions de doyen. Deux ans plus tard, le doyen Perez Sanchez est encore plus stressé. Pas de déménagement en vue cette fois. Mais une nomination. Il a été nommé doyen du nouveau doyenné Nord-Ardenne né d’un remodelage territorial (lire par ailleurs). « C’est une première dans le diocèse. Je suis un peu un précurseur. »
L’abbé Auguste Moanda découvre l’Ardenne et la jolie région de La Roche. Originaire de RDC, le prêtre est sous le charme. S’il est séduit par les paysages, il l’est tout autant par le dynamisme des paroissiens qu’il rejoint. L’abbé Auguste Moanda, 55 ans, a été nommé vice-doyen du doyenné de Nord-Ardenne et curé de l’UP Cœur de l’Ardenne au fil de l’Ourthe.
Annuler la messe chrismale n’a pas été une décision facile à prendre. Plusieurs éléments ont néanmoins conduit à cette annulation. D'abord, il y a l’année liturgique qui se terminera d’ici peu, la nouvelle année liturgique débutant, avec l’Avent, le 29 novembre prochain. Et puis, il y a la pandémie de Covid-19 qui reste plus que jamais d’actualité, On ne peut d'ailleurs pas d’exclure que des mesures plus radicales touchent l’organisation de grands rassemblements.
Chaque année, plus d’un millier de personnes se retrouvent, à Saint-Hubert, pour y célébrer le 3 novembre, le saint patron des chasseurs. Les propriétaires de chiens, chats, hamsters… y viennent eux faire bénir leurs compagnons à quatre pattes. On se doute que cette année sera bien différente des éditions précédentes. Pour participer, il s’agira de s’inscrire et le nombre de personnes sera limité.
Frère Roger et Frère Simon ont prononcé, à Tibériade, leurs vœux définitifs dimanche dernier, à Lavaux-Saint-Anne. Ils vivent leurs journées au rythme de la prière, des célébrations, des temps de partage et d’annonce mais aussi des temps de travaux manuels.
Un groupe de lecture de l'encyclique Laudato 'si va débuter, dès ce lundi, ses activités à Jambes. Il s'agira de lire l'encyclique mais aussi de la méditer. Les avis des uns et des autres seront alors partagés avec un objectif protéger notre planète.
Plus de cent millions de personnes seront acculées à un statut d'extrême pauvreté en raison de la pandémie. Pour essayer d'enrayer ce processus, des communautés chrétiennes lancent un appel à geler la dette des pays en voie de développement au moins pour la durée de cette pandémie. Une collecte spéciale pour les pauvres sera organisée les 14 et 15 novembre dans le pays. Le produit des collectes sera versé à Entraide & Fraternité et à Broederlijk Delen.
Depuis près de 50 ans, le premier dimanche d’octobre, un rendez-vous important est donné aux pèlerins du diocèse. Mais cette année, il avait une saveur très particulière car aucun pèlerinage, excepté un seul, n’a pu prendre le départ! Alors il était important d’offrir la possibilité aux pèlerins de se revoir, de faire assemblée… Lourdes manque tellement à nombre d’entre eux.
Le pape François a signé, ce samedi 3 octobre, la troisième encyclique de son pontificat. Intitulée ''Fratelli Tutti'', elle est une longue exhortation à la fraternité humaine. Mais le Souverain pontife y lance ou renouvelle également sept appels plus concrets.
Cela faisait longtemps que l’abbé Casmir se réjouissait de fêter, comme il se doit, ses 25 ans de prêtrise. Malheureusement, le programme imaginé et rêvé au départ a dû être revu! Malgré tout, c’est une magnifique journée que l’abbé Casmir a vécue. Un jour joyeux et serein qu'il n'oubliera pas.
Depuis la nomination, c'était le 27 novembre 2019, par le pape François, de Lode Van Hecke comme évêque de Gand, la communauté d'Orval fonctionnait sans Père Abbé. Le Père Abbé de l'abbaye de Westmalle, Dom Nathanaël Koninck vient d'y nommer un supérieur, il s'agit du père Bernard-Joseph Samain. Mgr Warin a tenu à lui faire parvenir un message de félicitations.
www.idfnamur.be et www.fonalux.be, voilà les deux sites de référence dans le diocèse pour tout connaître des formations qui vous sont proposées tout au long de l'année pastorale. Les cours programmés pour le premier semestre reprennent maintenant. Un dépliant à télécharger vous présentera les formations disponibles.
La lettre pastorale ''Duc in altum'', ''Avance en eau profonde'' signée de Mgr Warin est sortie durant la période de confinement. Elle a été envoyée à bon nombre de personnes. On peut aussi en prendre connaissance au départ du site internet du diocèse (www.diocesedenamur.be). Une lettre pastorale présentée, par l'évêque, aux doyens, lors d’une session de travail. Ils ont été invités à réfléchir sur les priorités à privilégier et la manière de les mettre en œuvre.
Ce CD vous l'écouterez confortablement installé dans votre salon ou encore dans votre voiture afin de résister au stress de la route. L'enregistrement d'un CD demande énergie et organisation. Durant trois jours, de 8 à 20h, la basilique de Saint-Hubert n'a pas accueilli de visiteurs. La place était réservée aux artistes. Un CD qui reprend de la musique sacrée contemporaine née de l'imagination de Jean-François Jung, le chantre organiste bien connu au pays de Saint-Hubert.
Il y a une semaine maintenant, Mgr Pierre Warin, souffrant apprenait qu'il était atteint du coronavirus. Immédiatement les messages de sympathie ont afflué. Le chanoine Rochette, vicaire général dresse un état de santé.
Ce Dîmègne 20 di sètimbe, dins l’èglîje sint Berthuin d’ Malone, î gn’a eu onk mèsse è walon présidéye pa l’abbé Nicolas Baijot avou saquants Molons è Rèlîs Namurwès èt lès djins d’ Malone.
Ce sympathique vent de bonne humeur, allez osons le dire de folie qui souffle sur Namur le troisième week-end de septembre s'est résumé, cette année, en une brise légère, légère... Le Coronavirus a eu raison des Fêtes de Wallonie. Quelques rendez-vous incontournables ont eu lieu mais toujours dans le respect des normes sanitaires. Parmi les incontournables, la messe en wallon célébrée à l'église Saint-Loup par l'abbé Bernard Van Vynckt. Une homélie entre rires et larmes.
Le samedi 3 octobre prochain, prions le Rosaire pour la Foi, la Vie et la Paix en Belgique et dans le monde entier.
Une vitrine a été aménagée dans le chœur de l'église d'Yvoir. Ce dimanche 20 septembre, au cours de la messe de 10h, une relique de Padre Pio y sera déposée. Une mitaine qu'il portait pour protéger les stigmates qu'il avait aux mains notamment. Les amis du Capucin canonisé en 2002 devraient être nombreux à venir s'y recueillir. Une mitaine qui avait été offerte aux grands-parents de Guy Boodts, membre de la fabrique d'église d'Evrehailles. Ils l'ont ramenée d'Italie à la fin des années 50. Mitaine authentifiée, à Rome.
Souffrant, Mgr Warin a été testé au coronavirus: les résultats sont positifs. L'évêque s'est mis spontanément en quarantaine.
La situation sanitaire ne nous permet pas de fêter la Wallonie comme il se doit. Pour pallier à cela, l’antenne namuroise de RCF Sud Belgique (106.8 FM) a décidé de proposer 4 jours de programmation spéciale pour permettre à ses auditeurs de vivre les Fêtes de Wallonie “al’ maujone”.
A année exceptionnelle, rentrée académique particulière pour les séminaristes, les professeurs et tous ceux qui gravitent autour du Grand séminaire francophone de Belgique installé à Namur. C’est à la cathédrale Saint-Aubain afin de respecter les normes sanitaires que la rentrée s’est faite. Après les discours et la leçon inaugurale de l’abbé Vinel centrée sur l’Espérance, la messe de rentrée a elle été présidée par Mgr Deville, évêque de Liège. Cette année, pour l’ensemble des diocèses francophones, ce sont neuf nouveaux séminaristes qui rejoignent Namur.
Le dimanche 4 octobre prochain aura lieu le rassemblement des Pèlerinages Namurois. La messe sera présidée à 15h par l'abbé Goffinet aux Sanctuaires de Beauraing.
Mgr Guy Harpigny a prêché la retraite de rentrée des séminaristes qui s'est déroulée au monastère des bénédictines de Rixensart.
L’abbé Quentin Collin, 30 ans, est un homme toujours souriant. Il a aussi montré, dimanche, lors de son ordination presbytérale un autre visage. Celui d’un prêtre ému aux larmes au moment de faire ses premiers pas dans le ministère. Les paroissiens de Rochefort ont appris avec bonheur que l’abbé Collin était nommé vicaire dominical chez eux, dans la paroisse où il était depuis de longs mois en insertion pastorale. Il suivra encore des cours de liturgie et sacramentaire à l’Institut Supérieur de Liturgie de l'Institut Catholique de Paris.
Le 8 octobre prochain, un rassemblement des aumôniers des hôpitaux aura lieu à Beauraing. Ce sera la première rencontre entre eux depuis le début de la crise sanitaire.
Le dimanche 13 septembre à 15h : ordination presbytérale de Quentin Collin. Retrouvez ci-dessous les liens pour pouvoir suivre la retransmission en direct.
Depuis 1995, la fraternité de Tibériade rassemble des frères et sœurs pour une vie communautaire. La première religieuse, Soeur Agnès, témoigne de son parcours vers Lavaux-Sainte-Anne. Il y a 25 ans, elle devenait la première mésange.
Lucie travaille aux soins intensifs, au Grand Hôpital de Charleroi. Lors de la première vague du covid-19, la Cinacienne a été auprès des mourants à leur tenir la main au moment du grand départ.
Ces 12 et 13 septembre, venez visiter l'Abbaye de Hastière où vous pourrez découvrir une belle exposition de photos et vous promener dans le jardin privé de l'ancienne abbaye.
C'est avec les malettes sur le dos que les petits Gembloutois ont rejoint leur église paroissiale. Des cartables colorés, variés, originaux... et bénis !
Partir, en septembre, en pèlerinage à Lourdes voilà bien un incontournable pour beaucoup de diocésains. Un pèlerinage qui conduit, chaque année, auprès de Marie près d’un millier de personnes dont des malades et des moins valides. Un moment priant mais aussi très fraternel grâce aux membres de l’hospitalité. Cette année, le TGV qui emmène ces pèlerins est resté à quai. En cause ? Le coronavirus bien sûr.
Pour les cigognes l'heure du départ a sonné. Départ pour des contrées nettement plus chaudes que les nôtres... Pour nous l'été ne sera bientôt plus qu'un souvenir avant l'entrée dans l'automne puis ce sera l'hiver. De la pluie, des températures qui flirtent avec le zéro degré... les cigognes n'en veulent pas. Direction le sud de l'Espagne ou encore l'Afrique. Elles reviendront avec le printemps. On les attend déjà avec impatience... Il y a quelques jours, quelques unes ont fait halte sur des toitures de Mettet mais aussi sur le clocher de son église.
''Un nouveau prêtre, c’est un cadeau de Dieu'' souligne Mgr Pierre Warin. Ce dimanche 13 septembre, le diocèse de Namur accueillera Quentin Collin. Ce sera la première fois en tant qu’évêque diocésain que Mgr Warin ordonnera un prêtre pour le diocèse. Une ordination qui se déroulera à Namur, à la cathédrale Saint-Aubain dans des conditions particulières: l’accès se fera uniquement sur invitation nominative.
Sans exclure de possibles autres cas dont le souvenir n’aurait pas été conservé, par deux fois déjà, en 1914 et en 1944, les ordinations presbytérales ont été impactées par une douloureuse actualité. François-Emmanuel Duchêne, historien et sacristain à la cathédrale, s’est plongé dans les archives et a retrouvé traces de ces deux reports.
L’ordination presbytérale de Quentin Collin aura donc lieu le dimanche 13 septembre. Un vrai soulagement et ce, même si des conditions drastiques accompagnent son entrée dans le presbyterium. Le coronavirus impose le respect strict de mesures sanitaires. Impossible d’assister à la célébration sans y avoir été invité. Ordination qui sera retransmise en direct sur You Tube ou encore sur Facebook.

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse