Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
21/10/2011
SOUL QUEST 2011
Les jeunes de Malonne mettent la main à la pâte
Dans un article précédent, nous évoquions la deuxième édition du Soul Quest Festival qui se tiendra du 28 au 30 octobre prochains. Trois jours durant lesquels les jeunes de 16-30 ans pourront revivre l’esprit de prière et de partage déjà expérimenté aux JMJ de Madrid. Trois jours de rencontre, vécus dans l’esprit d’un ''grand camp'', avec au programme plusieurs ateliers et la participation de nombreuses personnalités. Avec d’autres jeunes de Malonne, l’abbé Stéphane Décisier, Rémi et Antoine préparent activement l’événement. Entre l’organisation pratique, et la promotion du festival sur Youtube, il y a du pain sur la planche!
Le Soul Quest Festival est une organisation des communautés nouvelles du diocèse de Namur, épaulées par la Pastorale des Jeunes. L’an dernier, Libramont accueillait l’événement. Cette année, c’est au tour de Malonne. L’occasion pour les jeunes paroissiens de l’endroit de confirmer la réputation qu’ils ont acquise au fil du temps dans la région, et que leur responsable, l’abbé Stéphane Décisier se fait un plaisir de rappeler: ''On peut toujours compter sur les jeunes de Malonne.''
Trois groupes de jeunes se sont constitués dans la paroisse de Malonne. Les plus jeunes ont entre 12 et 14 ans, les plus âgés entre 17 et 24, et le groupe intermédiaire accueille des adolescents de 14 à 17 ans. Les groupes se réunissent entre eux environ une fois par mois, pour une soirée autour d'un repas et des échanges divers. Mais il y a d’autres activités qui sont également prévues. ''L’an dernier, nous dit l’abbé Décisier, il y a eu la participation des plus grands aux JMJ. Cette année, il y aura la participation des 17-24 à la formation Emmaüs, ainsi que la rencontre avec les paroissiens de Malonne pour un partage d’Evangile. Nous partons aussi régulièrement en voyage; nous sommes allés à Annecy, à Rome, au Cap Gris Nez… Et aujourd’hui, comme Malonne se prépare à accueillir le Soul Quest, il nous a semblé logique de nous investir dans l’organisation.'' Car du travail, il va y en avoir…

Entre promotion et travail de terrain
Pour assurer la promotion, c’est sur Rémi et Yann que l’on a pu compter. Ensemble, ils ont réalisé un petit montage consultable sur Youtube: http://www.youtube.com/watch?v=Z_VDCaqDNT8. ''L’idée était de faire passer le message que le Soul Quest était organisé dans le même esprit que celui des JMJ, précise Rémi, étudiant à Louvain-la-Neuve, c’est d’ailleurs pour cela que nous avons inséré des photos prises à Madrid. Ce moyen de communication est idéal pour permettre la diffusion de l’information notamment via Facebook, et toucher un maximum de personnes.''
Côté organisation, l’abbé Décisier a établi une liste de tâches à assurer. Avant le Jour J, il faudra prévoir la signalisation, flécher les endroits stratégiques. Avant le concert de P.U.S.H. (groupe suisse de rock chrétien), il faudra aider à monter le matériel. Le vendredi soir, il faudra accueillir les participants: ''300 jeunes pourront être accueillis, explique Rémi, venus pour la plupart du diocèse de Namur, mais également des Bruxellois, des Français et des Anglais. Il faudra les accueillir à la sortie des bus et les orienter vers leurs lieux d’hébergement: chez l’habitant ou dans des infrastructures mises à disposition par la paroisse, le collège Saint-Berthuin ou encore l’abbaye de Malonne.''
Au début du festival, chaque jeune devra composer ses 3 journées de présence à Malonne en choisissant, parmi les 12 ateliers proposés, ceux qu’il souhaite fréquenter: bioéthique, chrétiens dans le monde, atelier mission… L’abbé Stéphane Décisier est particulièrement heureux de l’atelier de dernière minute qui lui a été annoncé, celui qui sera animé par Gilberte Degeimbre, dernière voyante encore en vie des apparitions de Beauraing. Ici encore, les jeunes de Malonne interviendront, pour guider les participants, notamment au moment de l’inscription. Ils seront là aussi pour s’occuper de l’entretien des lieux ou pour animer une petite échoppe de vente de bouquins. Pour l’occasion, ils porteront d’ailleurs un signe distinctif qui permettra de les identifier: un pull vert avec le logo de la paroisse de Malonne.

''Ce sera une bouffée d’oxygène''
D’un point de vue spirituel, Rémi et Antoine espèrent vivre ces 3 journées comme une occasion de se sentir plus soudés avec d’autres jeunes, et avec Dieu. Il n’est pas toujours facile de s’affirmer en tant que catholique quand on est un jeune d’aujourd’hui. ''C’est donc bien d’en rencontrer d’autres, de voir que l’on n’est pas seuls, et de vivre des moments de partage.'' L’abbé Décisier voit dans l’événement une occasion unique de recharger les batteries… une vraie ''bouffée d’oxygène'' avant le retour en paroisses. En tant que prêtre, il évoque aussi la double grâce qu’il pourra y recevoir: la satisfaction de savoir que l’organisation sera réussie, et la rencontre elle-même avec les jeunes. ''C’est toujours revigorant d’être au milieu des jeunes!''
A.S.

Photo du haut: l’abbé Stéphane Décisier, entouré de Rémi (à gauche) et Antoine, avec le pull vert de la paroisse qui servira de signe distinctif aux jeunes de Malonne. Photo du bas : un extrait de la vidéo réalisée par Rémi et Yann.

NB: plusieurs personnalités participeront au Soul Quest 2011, parmi lesquelles Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, membre de la Communauté de l’Emmanuel, Mgr Vancottem, évêque de Namur, le Père capucin Cantalamessa, prédicateur de la Maison Pontificale, Dominique Lambert, professeur aux FUNDP de Namur, et enfin Pierre Favre, ancien punk, qui parlera de sa conversion. Retrouvez le précédent article paru à ce sujet: http://www.diocesedenamur.be/Default.asp?X=8F3777BFC0767763020801137674610408061074716207090813657F7F67657660610807050510647D720A051E7C720A0013617467080405020729

D’autres informations et des renseignements pratiques sur: www.soulquestfestival.be
Translate in English - Nederlands - Deutsch