Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
2/11/2020
Pas de bénédiction des animaux à Saint-Hubert mais un parchemin
Si les églises sont ouvertes pour accueillir des personnes qui veulent prier, se recueillir, le culte ne peut y être pratiqué. A Saint-Hubert où le 3 novembre on fête… saint Hubert, on avait prévu non pas un office mais trois avec à chaque fois une bénédiction des animaux. Tout est bien sûr annulé. A Saint-Hubert où on ne manque jamais d’idées on vous propose de confier votre ami à quatre pattes, de le mettre sous la protection de saint Hubert. Il suffit de s’adresser aux Hubertins et de commander un parchemin.
Saint Hubert est le saint patron des chasseurs. On le sollicite encore pour protéger les animaux et les humains de toutes les formes de la rage. C’est l’occasion pour les propriétaires d’animaux (chevaux, chiens, chats, oiseaux, cobayes…) de lui demander sa protection pour leurs « amis ». Une célébration où les sonneurs de trompe sont le plus souvent présents. A Saint-Hubert, le 3 novembre, ce sont entre 2 et 3000 personnes qui sont présentes. Un scénario habituel sauf quand la covid vient tout perturber.
Impossible d’organiser un tel rassemblement dans de telles conditions. Les Hubertins, ces hommes et ces femmes qui veulent animer, avec le doyen Philippe Goosse, la basilique savent combien les animaux occupent une place importante dans la vie des familles. Alors, ils proposent non pas une bénédiction à distance ou encore une bénédiction virtuelle mais un parchemin. Un document au nom de l’animal - on peut aussi envoyer une photo - et de son propriétaire avec, imprimées, des photos de bénédictions passées. Un parchemin attestant que votre animal est mis sous la protection de saint Hubert. Une démarche payante. L’argent servira aux Hubertins dans leurs différentes missions au service de la basilique. Ils ont ainsi fait réaliser une nouvelle statue de saint Hubert, repensé les livrets de la neuvaine en l’honneur du saint patron des chasseurs. Parmi les projets: revoir complètement l’affichage dans l’édifice, lui donner une allure bien plus organisée mais aussi contemporaine. Une trentaine de parchemins ont déjà été envoyés.
Ce mardi, à 8h, le doyen Goosse célébrera la messe. Jean-François Yung, maître de chapelle filmera. Une vidéo de quelques minutes sera réalisée et envoyée aux amis de saint Hubert.
Infos pour commander le parchemin: www.basilique-sainthubert.be

Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse