Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
20/5/2016
Nadine découvre comment s'abandonner complètement à Dieu
Nadine fait partie des vingt-cinq adultes qui, à la Pentecôte, ont reçu le sacrement de confirmation. Nadine, avec beaucoup de simplicité, raconte comment elle a repris le chemin de l'église, combien la prière est importante dans sa vie... Aujourd'hui, elle apprend à s'abandonner complètement à Dieu. ''C'est tellement bon de lui faire entièrement confiance.''
Nous sommes tous appelés vers Dieu et la foi où vous accueillez cet appel, Dieu est présent dans notre vie.
J'ai été baptisée bébé, j'ai fait ma petite communion mais pour des raisons pratiques, je n'ai jamais été confirmée.
J'ai reçu une éducation chrétienne mais mes parents ne pratiquaient pas. Je priais le ''Notre Père'' ou le ''Je vous salue Marie'' mais je n'étais pas vraiment en relation avec Dieu.
Je me croyais bonne chrétienne, presque parfaitement honnête dans tout.
Et encore heureux, Dieu me l'a pardonné, j'étais en froid avec l'Eglise, je la jugeais comme on peut si facilement juger les autres.
Un jour, après un déménagement dans un petit village, j'ai eu envie de retourner à l'Eglise.
Dieu m'a appelée et j'ai répondu à son appel sans même le savoir. Je me suis rendue en l'Eglise de Winenne dont la célébration était faite par l'abbé Rochette. Je ne me souviens pas de grand-chose sauf que l'abbé a demandé pardon, au nom de l'Eglise, pour le mal qu'elle avait pu commettre. Cette phrase m'a bouleversée, je ne sais toujours pas très bien pourquoi. Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai senti l'envie de me mettre à genoux (je ne l'ai pas fait car je ne voulais pas me faire remarquer) mais l'envie physique était forte et je sais que j'ai dit: ''Seigneur, mais qui suis-je pour juger, pour avoir jugé ce que l'Eglise avait mal fait. Et moi? N'ai-je rien à me reprocher?'' Et cette première visite en cette église de village a été pour moi une remise en question totale, j'ai demandé sincèrement pardon au Seigneur pour des centaines de choses sans arriver au bout de tous mes péchés, alors que je n'avais pas l'habitude de lui parler.
Chaque dimanche, j'ai appris à comprendre les différentes étapes de la célébration, je me suis nourrie de chaque lecture, de chaque homélie, de chaque chant, de chaque eucharistie.
Le corps du Christ a toujours été pour moi, très important. C'était ma nourriture pour m'aider la semaine à essayer de faire le bien autour de moi.
J'ai voulu changer radicalement de vie, il s'agit bien d'une transformation, d'un véritable bouleversement mais tellement bénéfique.
Aujourd'hui, Dieu est présent chaque jour dans ma vie, j'entretiens une relation privilégiée avec lui comme chacun d'entre nous peut l'avoir. C'est cela le mystère de l'Amour de Dieu.
Ma vie a été transformée, j'ai repris des études pour enseigner la religion catholique dans les écoles, j'ai abandonné en grande partie mon boulot dans le commerce que mon mari et moi avions créé mais il n'y a pas que travail qui a changé, c'est toute notre vie de famille qui a changé. Je rayonne de bonheur et cela a transformé notre couple, notre famille. Chaque membre a pu bénéficier de cela, c'est cela qui est merveilleux. Mon mari qui était athée devient croyant, il est en bon chemin. Personne ne l'aurait cru. Mais cet amour de Dieu est contagieux. Plus on reçoit, plus on donne et plus on reçoit encore.
Et pourtant, nous n'avons pas été épargnés par les difficultés, les malheurs dans notre vie mais avec le Seigneur, je supporte les épreuves plus facilement et quand je croule, quand je craque, il n'y a plus qu'une seule paire de pas sur le sable car Il me porte et je le remercie tous les jours des bienfaits que je reçois.
Je suis en chemin avec Lui. Je suis encore très loin, je sais et au début, je trouvais cela parfois décourageant. Maintenant, je suis heureuse que le chemin est encore long car chaque petit pas est merveilleux et je ne veux rater aucune des étapes. Je me réjouis de ce que le Seigneur me réserve.
Samedi prochain, week-end de la Pentecôte, je vais recevoir le sacrement de confirmation. Je suis très heureuse que je ne l'ai pas fait plus jeune car aujourd'hui, je demande ce sacrement avec beaucoup plus de sens.
Je crois en l'Esprit Saint qui agit au cœur de nos vies. Je crois en Jésus-Christ présent en chacun de nous, donc en chacun de nos amis, ennemis, inconnus qui nous entourent. Nous pouvons tellement recevoir de chacun! Nous sommes tous des enfants de Dieu et c'est pourquoi, le plus beau sens dans la vie que nous pouvons avoir, c'est d'aimer son prochain, qui que ce soit, un peu plus chaque jour. Le chemin est très long mais tellement enrichissant!
Ma devise: réjouis-toi de l'instant, remercie le Seigneur, demande pardon pour tes péchés, l'Amour de Dieu est tellement grand.
Ce que j'aime apprendre pour l'instant: m'abandonner à Dieu, lui faire entièrement confiance. C'est tellement bon.
Ce que je dois absolument apprendre et qui me semble inaccessible: c'est l'humilité. L'orgueil, la fierté sont encore trop présents dans ma vie mais j'ai confiance.
Avec le Seigneur, je ne me sens pas découragée. Avec le Seigneur, même si mes pas sont lents, je sens que j'avance. Et quand je bloque dans les Ténèbres, Il ne me laisse jamais bien longtemps.
C'est vrai que sans Lui, ma vie n'aurait plus aucun sens. IL est devenu l'Amour de ma vie. Et ce qui est merveilleux, c'est que mon mari n'est pas jaloux, il dit qu'il ne s'est jamais senti autant aimé depuis que j'aime Dieu! Ce matin, il me disait: ''l'Amour de Dieu que tu me donnes, je le sens, et il me donne envie de te le rendre''. Et c'est vrai que je sens que mon mari m'aime encore plus qu'avant.
Quoi demander de plus? Que cela arrive à chacun d'entre vous.
Une petite Nadine
Translate in English - Nederlands - Deutsch