Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
6/10/2011
SALZINNES
Une heure de ''Prière pour la Vie'' chaque mercredi soir
Alors que certains mouvements de défense du droit à la Vie, tels que ''Pro-Life'' ou ''Marche pour la Vie'', bénéficient d’une couverture médiatique, d’autres initiatives, plus discrètes, œuvrent aussi dans le même esprit, celui de promouvoir l’accueil de la Vie, reçue comme cadeau de Dieu, même si elle est abîmée, décrépie ou fragile. A Salzinnes, tous les mercredis soirs, un groupe d’une quinzaine de personnes se réunissent pour un temps de prière et d’adoration. Ingrid et Catherine font partie de l’équipe de 6 femmes qui a lancé le projet. ''Il ne s’agit pas de nous réunir pour juger qui que ce soit, expliquent-elles, mais pour demander au Seigneur d’ouvrir les gens à la beauté de la Vie.''
''Le monde a besoin de prière'' affirme Ingrid. Après un passage de 8 ans au Carmel, elle est bien placée pour le savoir. Aujourd’hui elle est maman de 4 enfants, mais continue à penser que sa première mission est celle de la prière. Catherine, elle, est sœur consacrée dans la Communauté de l’Emmanuel et travaille comme aide-soignante. Elles se connaissent toutes deux pour fréquenter la paroisse Sainte-Julienne de Salzinnes. La première y est chargée de la préparation au baptême. La seconde est investie au niveau liturgique, et organise l’adoration perpétuelle à la Chapelle du Cœur de Jésus.
Tout commence lors d’une veillée de prière durant l’Avent 2010. À cette époque, Benoît XVI vient de demander de prier spécialement pour la vie naissante. La veillée est animée par Anne Delvaux, qui parle de son travail à l’ASBL ''Chemin de Vie'', et témoigne de l’histoire de cette maman qui a décidé de garder son enfant contre l’avis du père. ''Prier une soirée à cette intention, c’est bien, dira-t-elle, mais combien d’autres problèmes qui touchent à la vie y a-t-il encore?'' Catherine se sent interpellée, de même que d’autres paroissiennes. Ensemble, elles décident de mettre en place une formule plus régulière, à laquelle Ingrid adhère. C’est ainsi que naît le groupe ''Prière pour la Vie'', issu du désir de quelques femmes de porter d’une manière particulière dans la prière tout ce qui touche à la Vie, depuis la conception d’un enfant jusqu’à la mort naturelle.

''On n’est pas là pour juger''
La première ''Prière pour la Vie'' a eu lieu il y a 3 semaines, à la Chapelle du Cœur de Jésus à Salzinnes. La chapelle est connue pour accueillir une adoration (presque) perpétuelle au Saint-Sacrement. La ''Prière pour la Vie'' se tient donc en présence du Saint-Sacrement. ''On commence généralement par un chant, explique Ingrid, histoire de se mettre en présence du Seigneur. Puis la veillée se poursuit par un extrait de l’encyclique de Jean-Paul II, 'l’Evangile de la Vie'. On retient quelques phrases qui peuvent nourrir la méditation. Puis les gens qui le souhaitent peuvent exprimer des intentions plus spontanées. Certains demandent de prier pour les enfants qui n’ont pas de père, ou ceux qui sont adoptés. Un point est essentiel, c’est qu’on ne se croit pas meilleurs que les autres. On n’est pas là pour juger. Nous demandons juste au Seigneur de développer le respect de la Vie. Nous essayons de porter dans nos cœurs les gens qui ne savent plus que faire devant ces questions difficiles. Mais on n’est jamais dans le mode de la culpabilisation. A ce titre, l’encyclique de Jean-Paul II est merveilleuse, car lui non plus ne culpabilise pas, mais au contraire il encourage à plus de Vie.''

''Notre prière est gratuite''
Jusqu’à présent, de 10 à 15 personnes rejoignent la veillée de prière du mercredi soir, des hommes et des femmes, jeunes ou plus âgés. ''Nous ne nous posons pas trop de questions quant à l’organisation de la soirée, confie Catherine. Le Seigneur fera comme il voudra.'' De la même façon, les deux femmes estiment que la démarche ne leur appartient pas: ''Notre prière est gratuite, et le Seigneur l’utilise comme il le veut. Nous donnons une heure de notre semaine à cette intention. Nous sommes persuadées que cela est fécond, même si on ne sait pas toujours comment.''
La veillée se termine toujours par la prière de Jean-Paul II à la Vierge Marie: ''O Marie, aurore d'un monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie <…> Fais que ceux qui croient en Ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l'Evangile de la vie <…>''
A.S.

Renseignements pratiques
Le groupe ''Prière pour la Vie'' se réunit chaque mercredi soir, de 20h à 21h, à la Chapelle du Cœur de Jésus, avenue Reine Astrid 121, à Namur (Salzinnes). Chacun est le bienvenu. La personne de contact est Ingrid Dulière (081/46.01.96).
Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse