Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
3/6/2021
Ensemble, imaginons l'Église de demain : une enquête lancée dans le diocèse
Nous en sommes tous convaincus : il y aura un avant et un après Covid. L’Église ne fait pas exception. Durement impactée par cette pandémie, des initiatives ont souvent été prises localement. Mgr Warin en collaboration avec les membres du Conseil Épiscopal et les membres de l’Équipe du Chantier Paroissial veut que cette crise serve à réfléchir à l’Église ''d’après''. Il propose une démarche synodale. L’évêque demande aux chrétiens de se réunir, de réfléchir, ensemble, sur ce qui a été fait et pourrait être développé, encore. Et ce sur base d’un questionnaire élaboré (voir pièce jointe). Avec une préoccupation : ''Au sortir de la crise occasionnée par la Covid-19 vivre la Mission d’Église aujourd’hui et demain.''
Un choc immense, un KO que l’on ne pouvait jusque-là vivre qu’à travers l’imagination sans limite des écrivains et autres cinéastes. Et puis un jour, la fiction est devenue réalité et le monde entier s’est retrouvé quasi à l’arrêt. L’Équipe du Chantier Paroissial qui, à longueur d’année, sillonne le diocèse a dû réinventer ses modes de fonctionnement. Les réunions programmées ne pouvaient plus se tenir bien sûr. Plus de messes, des funérailles avec une assemblée restreinte… Une catéchèse chamboulée, une vie pastorale entre parenthèses… Des personnes perdues devant un tel néant. Un peu partout dans le diocèse, des initiatives ont été rapidement prises : messes retransmises via les réseaux sociaux, catéchèse à distance pour rejoindre les enfants et leurs parents.
Françoise Hamoir, membre de l’équipe d’animation du Chantier Paroissial et déléguée épiscopale pour les Unités pastorales veut être optimiste en misant sur la reprise, en septembre, de l’année pastorale. Ajoutant immédiatement : ''On ne peut pas revenir à ce qui se faisait avant. On ne peut pas se dire : on a toujours fait comme ça… ''

Votre avis est important
Changer ? Oui. Mais comment ? D’où l’idée d’une brève enquête. Le but : amener tous les acteurs pastoraux à se rencontrer, à réfléchir à l’Église de demain à l’issue de ce qui a été vécu durant cette période de la Covid-19 et de répondre aux questions (lire ci-dessous). Comme épingler, par exemple, deux fruits majeurs de cette crise pour la société en général et l’Église en particulier.
''C’est une démarche synodale qui est proposée.'' ajoute Françoise Hamoir. Faire chemin ensemble pour examiner ce qui, dans la paroisse, le secteur, l’unité pastorale a été fait ou n’a pas été fait. Il y a eu de belles initiatives à certains endroits. D’autres paroisses ont été plus dans la retenue. Le but de cette enquête n’est pas d’accorder des ''bons points'' à certains et de pointer du doigt d’autres. C'est l'occasion d'identifier et d'exprimer les besoins des communautés. Les réponses à ce questionnaire sont à envoyer pour le 30 juin. Le plus important est, aujourd'hui, de se mettre autour de la table à deux trois, quatre... personnes et, ensemble, imaginer l'Église de demain. Les réponses aux questions proposées seront un support précieux pour faire le point et partager des idées répondant à notre mission : ''Seigneur, qu’attends-Tu de nous aujourd’hui ?''
L’Équipe du Chantier Paroissial a proposé de se charger du dépouillement.
C.B.

Merci de renvoyer vos réponses, pour le 30 juin :
o De préférence directement en ligne par Microsoft Forms (voir lien plus bas)
o Soit par mail : enquetejuin2021@diocesedenamur.be
o Soit par courrier : Enquête juin 2021 / Françoise Hamoir / 1 rue de l’Évêché - 5000 Namur

Lien vers le formulaire en ligne : cliquez ici.

Formulaire d'enquête à télécharger ci-dessous
Translate in English - Nederlands - Deutsch
Liste des fichiers liés :


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse