Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
13/1/2022
Isabelle Michiels, coordinatrice de la Pastorale de la Santé, une oreille attentive à tous
Être une oreille attentive à la souffrance humaine voilà ce qui anime Isabelle Michiels. Nommée récemment coordinatrice de la Pastorale de la Santé dans le vicariat de la diaconie, elle mène de front ses nouvelles activités avec sa mission au sein de l’aumônerie de la prison d’Andenne. Elle a déjà pris son bâton de pèlerin pour rencontrer les responsables d’hôpitaux, de maisons de repos, de maisons de repos et de soins pour que les visiteurs de malades puissent œuvrer dans les meilleures conditions. Des hommes et des femmes qu’Isabelle Michiels qualifie d’extraordinaires qui rencontrent, écoutent, portent la communion… aux personnes isolées, malades.
Namuroise d’adoption, Isabelle Michiels reconnaît aujourd’hui un véritable coup de cœur pour la capitale de la Wallonie où elle vit. Passionnée par la théologie comme par la pédagogie, Isabelle Michiels est une ''touche-à-tout''. Son cv est long comme le bras avec une constante : l’aide à la personne. Elle a ainsi été directrice dans différentes institutions dont une pour personnes handicapées, elle a travaillé dans le secteur des soins palliatifs. Elle a encore enseigné.
Actuellement, Isabelle Michiels fait partie de l’équipe d’aumônerie de la prison d’Andenne. ''C’est un public vulnérable qui est en grande demande.'' Et ces détenus, ces ''accidentés de la vie'' comme elle les appelle avec tendresse, il n’était pas question, pour Isabelle Michiels de les laisser tomber pour occuper ses nouvelles fonctions. Des hommes qui ont besoin de parler, d’être écoutés qu’importe le sujet (difficultés familiales, inquiétudes liées à un procès…). Isabelle Michiels va au-delà : ''C’est l’individu dans sa globalité qui doit être pris en charge et cela passe aussi par le spirituel.''
Beaucoup de similitudes avec ce qui se passe dans les hôpitaux, les maisons de repos mais aussi lorsque le malade, le senior reste à domicile : les aumôniers rencontrent des hommes et des femmes vulnérables qui ont eux aussi besoin de se confier qu’importe le sujet, d’être écoutés. Il est encore fréquent que Dieu s’invite lors de ces rendez-vous…

Difficultés et joies
Le Covid depuis de nombreux mois maintenant perturbe le travail de ces visiteurs si dévoués. Il ne facilite pas plus celui d’Isabelle Michiels qui met un point d’honneur dans sa mission de coordinatrice au sein de la Pastorale de la Santé à rencontrer ceux et celles qui sont sur le terrain : ''J’écoute les difficultés liées au terrain mais aussi les joies des rencontres.'' Rencontre encore avec les responsables de services, les directions d’hôpitaux, de maisons de repos. Avec un objectif : permettre aux visiteurs d’être le plus en phase avec les attentes des ''visités''. Et pour que ces visiteurs se sentent bien dans leur mission, reconnus dans leurs tâches, Isabelle Michiels compte bien renforcer les équipes. Elle mise aussi sur les formations. La nouvelle coordinatrice compte également s’occuper, ce sera pour un peu plus tard, de l’accompagnement de la personne handicapée.
Un emploi du temps bien chargé dans lequel elle s’est réservé un espace pour écrire un livre. Isabelle Michiels signe ''La dernière vague'' (édition Weyrich). Un livre dédié à sa Dolce Nonna, sa grand-mère adorée. De la tendresse, de la poésie aux fils des pages et un amour qui dépasse tout. Isabelle Michiels vit, raconte le déclin, le départ inéluctable de sa Nonna avec pudeur. Un moment d’émotion qui permet de cerner un peu plus cette femme tellement à l’écoute de l’autre.

Christine Bolinne
Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse