Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
12/1/2016
L’Inspection luthérienne de Paris, Eglise-témoin de 2016
Chaque année, à l’occasion de la Semaine de l’unité, les chrétiens des provinces de Namur et de Luxembourg accueillent le témoignage fraternel d’une Église témoin de Jésus-Christ. L’Inspection luthérienne de Paris est l’Eglise invitée de 2016. Du samedi 16 au dimanche 24 janvier, plusieurs rendez-vous (table ronde, célébrations, veillées de prière…) vous sont proposés dans le diocèse afin de vivre cette unité.
La présence des luthériens en France date des 16ème et 17ème siècles. En 2012, l’Église Évangélique luthérienne de France et l’Église Réformée de France se réunissaient pour constituer l’Église Protestante Unie de France (EPUdF). Un pas vers plus d’unité, qui laisse aux paroisses des deux obédiences la liberté de conserver une certaine spécificité. Parmi les deux ''Inspections'', ou organisations ecclésiales régionales qui constituent l’EPUdF – celle de Paris et celle de Montbéliard –, c’est l’Inspection luthérienne de Paris qui a accepté d’être l’''Église témoin'' de cette année dans le diocèse de Namur.
Le Père Thaddée Barnas – du monastère de Chevetogne, responsable de la Commission de pastorale œcuménique diocésaine – explique le choix: ''Avec l’approche du jubilé de la Réforme protestante (1517-2017), l’accueil du témoignage de l’Inspection luthérienne de Paris est tout à fait justifié.'' Il ajoute: ''Ce témoignage nous invitera d’une part à mieux connaître la belle tradition théologique et ecclésiale luthérienne, et d’autre part à apprécier la vie d’une Église ‘unie’, qui réunit en son sein deux Églises de théologie et d’expérience fort divergentes.''

Les quatre convictions de l’Église Protestante Unie de France
L’Inspection Luthérienne de Paris réunit aujourd’hui une vingtaine de paroisses dans la région parisienne, aussi bien qu’à Lyon et à Nice. Ces Églises locales comptent environ 4.000 membres dans l’ensemble. L’on sait que la majorité des luthériens français se trouvent en Alsace. Ils appartiennent à une autre organisation ecclésiale, l’Union des Églises Protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL), qui, pour des raisons d’ordre historique et constitutionnelle, a une existence propre, distincte de celle des Églises de ''l’intérieur'' de la France.
Dans la belle diversité qui a toujours marqué le christianisme, les traditions réformée et luthérienne assumées par l’EPUdF, insistent sur quatre convictions. La première repose sur une confiance reçue et partagée. ''Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son fils…'', affirme l’Évangile selon Jean. Cet amour nous précède. Ce don est premier, gratuit. Cette confiance est inconditionnelle. Puissamment libératrice, elle nous appelle à faire confiance à notre tour.
Deuxième conviction: la lecture de la Bible. Loin d’être un règlement à appliquer, la Bible est comme une bibliothèque de 66 livres qui font appel à notre sensibilité et notre intelligence. Ensemble et avec l’Esprit de Dieu, nous la recevons comme la référence de notre foi, nous la lisons comme une source d’inspiration, nous l’interprétons pour vivre aujourd’hui. Lire la Bible nous rend acteurs et responsables
Troisième principe: nous avons besoin les uns des autres. Dieu parle à l’intime de notre cœur en passant par la Bible et par le prochain. Nous ne pouvons pas être en relation avec Jésus-Christ sans l’être avec les autres. Chaque paroisse est solidaire des autres paroisses, et une Église particulière n’est rien sans l’Église universelle. En somme, Dieu nous appelle à ne jamais faire l’économie des autres, car c’est par eux qu’il nous rejoint.
Dernière conviction: la vie bonne est une vie sobre. Être sobre, c’est un style de vie qui favorise le partage, la responsabilité, la simplicité. Loin de toute austérité étroite (Jésus s’est laissé traiter de glouton et de buveur!), c’est ne pas se laisser fasciner par la dépense ostentatoire, qu’elle soit d’énergie, de ressources naturelles, d’argent. C’est garder sur nos projets et nos œuvres, nos réussites et nos échecs, cette petite distance bienfaisante qu’on appelle l’humour!

Le calendrier de la Semaine de l’unité dans le diocèse
Du samedi 16 au dimanche 24 janvier, plusieurs rendez-vous (table ronde, célébrations, veillées de prière…) vous sont proposés dans le diocèse afin de vivre cette unité.
- Samedi 16 janvier à 10h, au monastère de Chevetogne (Salle Emmaüs): table ronde avec la délégation luthérienne de Paris ;
- Dimanche 17 janvier à 10h30, en l’église Saint-Martin d’Arlon, célébration œcuménique;
- Lundi 18 janvier à 20h, en l’église du Sacré-Cœur de Velaine (Jambes): célébration d’ouverture de la Semaine de l’unité;
- Mardi 19 janvier à 20h, en l’église décanale de Rochefort, célébration œcuménique;
- Mercredi 20 janvier à 19h30, en l’église paroissiale Saint-Georges de Leffe (Dinant): veillée œcuménique;
- Jeudi 21 janvier à 20h, en l’église décanale de Gembloux: veillée de prière œcuménique;
- Vendredi 22 janvier à 19h, en l’église de Warizy: célébration œcuménique avec la communauté orthodoxe roumaine;
- Dimanche 24 janvier à 15h, au temple protestant du Boulevard d’Herbatte (n° 33) à Namur, prière pour l’unité.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les aspects de l’histoire et de la vie de l’Inspection luthérienne de Paris, un dossier complet est disponible en téléchargement en bas de cette page.
Autres infos : P. Thaddé Barnas - barnas@monasterechevetogne.com.
Translate in English - Nederlands - Deutsch
Liste des fichiers liés :


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse