Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
18/5/2012
Remuages et Celtival de Saint-Monon à Nassogne
La procession des ''Remuages'', voilà une tradition toujours bien d'actualité à Nassogne, durant laquelle la châsse contenant les reliques de saint Monon, patron des agriculteurs en Ardenne, est transportée en pèlerinage. La prochaine édition aura lieu le dimanche 20 mai, de même qu’un festival celtique. Mgr Vancottem sera présent et célèbrera la messe de 11h.
Saint Monon est originaire d’Ecosse. On connaît peu de chose de sa vie, si ce n’est qu’il est probablement issu d’une famille aisée, et éduqué dans la foi chrétienne. Encore jeune, il décide de se faire moine. Il aurait perçu dans un songe l’appel que Dieu lui adressait de se rendre en Gaule, ce qu’il fait vers l’an 600, en s’établissant dans les forêts d’Ardenne, à Nassogne, où il vit en ermite, prêchant et vivant l’Evangile de Jésus-Christ. Bien vite, sa renommée est telle que de nombreuses personnes lui rendent visite, lui demandant le baptême, ce qui déplaît à ceux dont les cultes païens sont la source de revenu. Il est assassiné en 636, considéré comme martyre, et enseveli à Nassogne. Depuis de nombreux siècles, on le vénère comme patron des agriculteurs, protecteur du bétail et des cultures.

De l'herbe pour le bétail
La collégiale Saint-Monon de Nassogne fait partie des sites classés de Wallonie. Partiellement d’origine romane, la première construction remonte au VIIème ou VIIIème siècle. Elle renferme la châsse contenant les reliques de saint Monon, dont la procession, dite des ''Remuages'' a lieu chaque dimanche qui suit l’Ascension. La châsse est alors transportée de la collégiale à la chapelle où le saint aurait été assassiné. Traditionnellement, au cours de la procession, les pèlerins, en majorité des agriculteurs, frottent la châsse avec des poignées d’herbe ou des branches de tilleul qu’ils donnent à manger à leurs animaux, ou qu’ils ramènent dans les étables. Pour l’abbé Jean-François Naedts, curé de Nassogne, '''le rituel n’a rien de magique… Il faut comparer la démarche à ce qui se fait pour les buis du Dimanche des Rameaux: les branches bénites, ramenées chez soi, sont le rappel d’une Présence.''

Une nouvelle Confrérie Saint-Monon depuis 2011
Si la procession des ''Remuages'' a toujours été organisée, il est une autre tradition qui avait disparu depuis quelque temps: celle des agriculteurs se rassemblant après la procession, pour partager grillades et pâtés arrosés d'une petite goutte. Mais en 2011, une nouvelle Confrérie Saint-Monon s’est mise en place à Nassogne, dont un des premiers objectifs, tout en perpétuant les ''Remuages'', a été de faire revivre largement cette tradition de rassemblement après la procession. C’est ainsi qu’a été lancé en 2011 le premier Celtival de saint Monon, un festival celtique –puisque Monon était écossais– où se mêlent musique et dégustation de produits typiquement celtiques.
Huit membres constituent la Confrérie Saint-Monon. Il y a le prévôt, gardien du respect de l’esprit de la Confrérie, le Grand Argentier, gardien des comptes financiers, mais également le Héraut et le maître du Protocole. La Confrérie se déclare apolitique et à caractère gastronomique, culturel et philanthropique. Ses objectifs sont multiples: allier tradition et progrès, histoire et avenir, dynamiser la Commune de Nassogne et faire connaître son histoire et les produits de la Confrérie au-delà de ses frontières. Il s’agit également de créer des liens avec le monde de l’agriculture, dont saint Monon est le patron en Ardenne et de soutenir des actions sociales précises avec les bénéfices financiers de la Confrérie.

Au programme des ''Remuages'' 2012
Cette année, la procession des ''Remuages'' aura lieu le 20 mai. La messe, prévue à 11 heures, sera célébrée par Mgr Vancottem, ''une belle occasion pour notre évêque de voir ce qui se fait de plus typique dans le diocèse''', explique l’abbé Naedts. ''Habituellement, la prédication de la messe est assurée par des prêtres en relation avec l’agriculture, mais cette année, c’est Mgr Vancottem qui assurera également l’homélie.'' Ensuite, ce sera la procession de la châsse de saint Monon, depuis la collégiale jusqu’à la chapelle, lieu présumé de l’assassinat du saint. Durant la procession, la vénération des reliques est prévue, de même que le salut et la bénédiction du Saint-Sacrement. Après quelques oraisons, la procession rejoindra la collégiale et commencera alors le Celtival de Saint Monon.
Du côté restauration, la Confrérie Saint-Monon proposera le fameux jambon de porc des prairies d’Ardenne au miel, cuit sur barbecue, accompagné de sa potée de carottes, tandis que l’animation sera confiée à des groupes spécialisés en musique celtique qui égaieront l’après-midi au son des cornemuses, flûtes et caisses claires si caractéristiques. Dès 13h, l’animation musicale sera assurée par des groupes tels que Blue Stone, Au pied levé ou Katskoo.
Diverses échoppes proposeront des produits typiquement celtiques (whisky, kilts, tartans, etc.) sans oublier la réputée ''gote di Monon'', élixir aux multiples propriétés bénéfiques, mis au point par les membres de la Confrérie.
A.S.
Sources: http://nassogne.blogs.sudinfo.be/, http://confreriesaintmonon.skynetblogs.be/
Translate in English - Nederlands - Deutsch