Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
L'abbé Pierre Bastin a animé, ce lundi, avec autant de chaleur que de conviction la journée de récollection destinée aux prêtres, diacres et assistants paroissiaux du diocèse. Comme tous les acteurs pastoraux, l'abbé Bastin s'est longtemps demandé comment faire connaître Dieu à un maximum d'hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes. Il ne manquait pas d'idées mais comme beaucoup se décourageait, s'épuisait voire se démotivait devant le peu de succès rencontrés. Un jour, il a compris que la solution passait par un retour à la source, à la Parole de Dieu. L'abbé Bastin a mis en place des groupes de lectio divina et ça marche. Une expérience partagée, dans le détail, par ce prêtre du diocèse de Liège.
Tous, nous avons déjà eu cette réflexion: qu'est-ce que le temps passe vite! Mgr Rémy Vancottem ne fait pas exception. Le 21 mars a pour lui une saveur particulière et pas uniquement pour l'arrivée du printemps. C'est le 21 mars 1982 que Mgr Vancottem a été ordonné évêque. C'était il y a déjà 35 ans. A l'occasion de cet anniversaire, il a célébré, une messe, dans la chapelle de l'évêché.
Comme chaque printemps, la Pastorale familiale diocésaine organise deux conférences: l'une à Namur et l'autre à Arlon. Au centre de ces soirées, un réseau social très courtisé, Facebook. Le thème: ''Facebook... ma nouvelle famille? Nos familles à l'heure des réseaux sociaux.'' Les jeunes et leurs parents sont invités à y participer pour se faire une idée, leur opinion sur Facebook. Le guide de ces soirées des 29 et 30 mars, le chanoine Eric de Beukelaer.
Partager la vie des Bénédictines en participant aux tâches quotidiennes, prier avec elles ... voilà ce qui est proposé, deux fois par an, aux femmes qui désirent en savoir plus sur la vie au monastère d'Ermeton-sur-Biert. Un de ces week-ends vient d'avoir lieu. Elles étaient deux à y participer. Franchiront-elles le pas, un jour en rejoignant les moniales? ''Si le Seigneur veut, il nous enverra une soeur, c'est son affaire'' annonce Soeur Marie-Paule Somville, la Prieure. Avant d'ajouter: ''Tant mieux si ces moments les aident déjà sur le chemin de foi.''
Le patrimoine est décidément un sujet à la mode dans le diocèse de Namur. Après la mise en place du service ''Art, Culture et Foi'', après le lancement d’une campagne de sensibilisation des fabriques d’église à inventorier leurs objets religieux, c’est l'équipe du Chantier Paroissial qui vient de consacrer sa traditionnelle journée de mars à ce thème. Samedi dernier, avec Christian Pacco, les participants ont réfléchi à l’avenir des églises.
Depuis sa première représentation en 1951, le jeu de la Passion de Sibret (doyenné de Bastogne) a mobilisé des centaines de bénévoles et attiré plus de 70.000 spectateurs. Avec un nouveau texte, une nouvelle mise en scène, un nouveau décor, de nouveaux costumes, une nouvelle partie musicale… et un nouvel acteur pour incarner la figure du Christ, le succès devrait de nouveau être au rendez-vous de l’édition 2017. Coup d’envoi le samedi 25 mars.
Tout changement fait naître des craintes, l'équipe des Pèlerinages Namurois en est bien consciente. Mais tous se veulent résolument optimistes dans la négociation du virage qui s'annonce. Cette année 2017 est celle du changement pour le pèlerinage qui, en septembre, conduit à Lourdes près de 1000 pèlerins valides et moins valides. Le train de nuit restera définitivement au dépôt. Le pèlerinage se fera désormais en TGV. Un voyage qui devrait prendre un peu plus de 7 heures contre entre la 20 et 22 heures les années précédentes. A la clé, c'est une certitude, moins de fatigue et plus de confort.
Ce samedi 25 mars, de 19h30 à 21h30, en l'église paroissiale de Malonne, la troupe Les Pèlerins de Bouge interprétera ''Le mystère de la Passion.''
Le temps de Carême est le moment idéal pour marquer une pause. Mais les activités professionnelles, familiales ou pastorales ne permettent pas toujours de trouver le temps nécessaire. D’où l’intérêt de la formule de ''Semaine de prière accompagnée'', une mini-retraite de quelques jours au cœur de la vie quotidienne… Si l’initiative a été lancée au Canada en 1983 par un Père jésuite, il est aujourd’hui possible de la vivre un peu partout dans le monde, et notamment chez nous, en lien avec le centre spirituel de La Pairelle à Wépion. C'était le cas il y a peu à Beauraing.
La dernière encyclique du pape François est une invitation pressante à respecter la création, en particulier la terre et tous ceux qui l'habitent. Laudato Si’, le plaidoyer du souverain Pontife en faveur d’une écologie intégrale, sera au cœur des conférences des lundis de Carême en Sud Luxembourg, chaque lundi de mars à 20h à Habay-la-Neuve.
Les confirmands des secteurs pastoraux de Habay et Etalle se sont de nouveau réunis au Bua le 11 mars dernier. À l’approche du grand jour de leur confirmation, le 30 avril, ils ont dialogué avec Mgr Vancottem.
Pas toujours simple de concilier le sport et la pratique religieuse. Dimanche dernier, à Erpent, les sportifs-chrétiens ou encore les chrétiens-sportifs n'ont pas été confrontés au dilemme: le terrain ou l'église! Le chanoine Dekrem, curé de la paroisse, y présidait pour la troisième année consécutive, la messe des sports.
Le Pôle Solidarité du doyenné de Barvaux avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir de nombreux convives venus à Grandhan pour un dîner de la Solidarité au bénéfice des paysans du Guatemala dans le cadre du Carême de partage.
En partenariat avec la communauté chrétienne d’Attert, l’ASBL Sabaidi-Enfants du monde organise le dimanche 19 mars, à 12h, un repas solidaire à la salle La Fontaine à Nobressart.
La campagne ''Change de lunettes! Regarde-moi autrement'' a débuté ce lundi, à Namur, et se poursuivra jusqu'au 18 mars prochain. Une quinzaine de la citoyenneté et de l'interculturalité qui a lieu à Namur. Une initiative de la Maison de la Laïcité de Namur avec au programme des expos, des conférences, des rencontres mais aussi des ouvertures de lieux de cultes. La cathédrale Saint-Aubain vous ouvre ainsi ses portes ce dimanche 12 mars tout comme la mosquée Salam ou encore l'église évangélique de Namur.
Le 1er avril rime avec ''pêche'': pêche aux poissons d’avril et aux gags les plus divers… Puisque, cette année, la marche Namur-Malonne tombe aussi un 1er avril, elle se devait de respecter la tradition. Mais c’est à une autre forme de pêche qu’elle vous emmène: à la pêche aux talents…
L’abbé Henri Bastin est curé dans l’Unité pastorale de Malmédy. Il est aussi doyen de l’Ardenne, dans le diocèse de Liège. Un prêtre devenu un spécialiste de la lectio divina, outil indispensable pour, selon lui, ''faire en sorte que la Parole de Dieu puisse être accueillie par tous les gens du paquebot paroissial.'' Le 27 mars, il animera la journée de récollection à destination des prêtres, diacres et assistants paroissiaux. Avec eux, il partagera son expérience de terrain.
Aujourd’hui encore, durant le Carême, aux quatre coins de l’Europe, des localités proposent au public des spectacles de la Passion. Chaque représentation, chaque troupe, possède son style, sa personnalité. En Belgique, deux villages maintiennent cette tradition, vestige du Moyen-Âge. Deux villages qui font partie de notre diocèse: Ligny en province de Namur, Sibret en province de Luxembourg. Dans cet article, gros plan sur la Passion qui démarre cette nouvelle saison: Ligny.
Le Carême vient tout juste de commencer que se profilent déjà à l’horizon le Dimanche des Rameaux, la Semaine sainte, la veillé pascale, le jour de Pâques… Autant de rendez-vous incontournables dans la vie de l’Eglise et des chrétiens. Pourquoi ne pas profiter de cette période pour rejoindre EgliseInfo.be et publier sur internet les offices qui s’annoncent dans votre paroisse, votre secteur, votre unité pastorale, votre communauté?
Ce dimanche, premier dimanche de Carême, sous une pluie glaciale, vingt catéchumènes du diocèse de Namur étaient accueillis aux Sanctuaires de Beauraing pour la célébration de l’appel décisif. Une après-midi bien remplie pour ces adultes qui, à Pâques, recevront le sacrement de baptême.
Le pasteur Georges Quenon, l’abbé Philippe Goffinet et le chanoine Joël Rochette sont les intervenants choisis par le Cifra – le centre inter paroissial de formation religieuse pour adultes – pour animer les trois conférences de Carême de cette année. Rendez-vous les jeudis 9, 16 et 23 mars à l’église de Leffe.
Lionel Le Comte, 26 ans, est ce que l'on appelle, un homme organisé. Il a réfléchi à sa vie sur le plan professionnel mais aussi sur le plan personnel. C'est sûr, cette vie se fera avec, à ses côtés, Clémence. En prévision d'un mariage à venir mais aussi parce qu'il a toujours senti que Dieu faisait partie de sa vie, il a décidé de franchir le pas. La nuit de Pâques, Lionel sera baptisé, dans sa paroisse, à Falisolle. En attendant, ce dimanche, à Beauraing, il vivra l'appel décisif.
Le doyen de la Basse-Sambre et de Fosses-la-Ville, l'abbé Francis Lallemand a envoyé, ce matin, un message de soutien aux victimes de l'acte de vandalisme atroce qui a été commis dans le cimetière d'Auvelais. Ce sont 300 caveaux qui ont été dégradés. Les vandales recherchaient les poignées et autres attaches de bronze!
Dans son message de Carême, le pape François déploie une réflexion basée sur la parabole de la rencontre entre Lazare et l’homme riche. Une nouvelle occasion saisie par le souverain pontife pour inviter tous les catholiques à ne pas rester indifférents face aux drames vécus par les pauvres.
Le premier jour du mois de mars marquera notre entrée en Carême. Quarante jours pour nous délester du superflu et nous rapprocher du Christ. Plusieurs initiatives sont là pour nous y aider: la campagne d’Entraide et Fraternité et ses rendez-vous solidaires à travers le diocèse (lire par ailleurs), sans oublier les conférences, les retraites spirituelles ou les jeux de la Passion de Ligny et Sibret.
Mgr Álvaro Ramazzini, évêque de Huehetenango au Guatemala depuis 2012, sera de passage chez nous, en tant que témoin de la campagne 2017 d’Entraide et Fraternité. Il sera le 6 mars à Namur pour une rencontre avec Mgr Vancottem et une conférence à l’Université de Namur. Le 8 mars, il témoignera à Habay-la-Neuve.
En l'espace de quelques semaines, ce sont 97.414 visiteurs qui ont découvert, à Paris, au musée de Cluny, des trésors de l'époque mérovingienne. Et si on évoque le succès de cette exposition parisienne c'est que, parmi les chefs-d'œuvre exposés, figurait la châsse d'Andenne, habituellement présentée au musée diocésain de Namur. Une pièce d'orfèvrerie de petite taille, elle fait à peine 8 cm de haut, mais d'une grande beauté.
''La réalité la plus urgente qu’il faut donner au monde, c’est Dieu'', a dit notre évêque dans l’homélie en s’adressant aux catéchumènes lors de la célébration de la Parole de Dieu qui concluait l’après-midi passée avec eux, ce samedi, à l’évêché. Pour le diocèse, ils seront une vingtaine à recevoir, la nuit de Pâques, le baptême. Ils ont de 18 à 70 ans et viennent d'Arlon, Saint-Hubert, Namur, Gembloux....
Le lundi 1er mai à 10h, en l’église Notre-Dame de Laeken, aura lieu la commémoration des 50 ans de la mort du cardinal Joseph Cardijn. Thème de la journée: Cardijn toujours vivant aujourd’hui! Un groupe de Namurois s’est constitué afin de sensibiliser le public à la mémoire du fondateur de la JOC.
La première marche des hommes avec saint Joseph vers l’abbaye d’Orval remonte à 2010. La huitième édition aura lieu le week-end des 18 et 19 mars. L’occasion d’une pause réconfortante, de rencontres inspirantes… et pourquoi pas d’un nouveau départ.
Le dimanche 19 février dernier, par un beau matin lumineux, les hospitaliers du diocèse convergent vers Ciney pour le rassemblement annuel de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse.
''Je suis entré à l'école que j'avais 3 ans et depuis, je n'en suis jamais sorti'' lance en boutade l'abbé Michel Vincent. A la retraite depuis 2013, l'abbé Vincent a repris du service non plus comme inspecteur diocésain mais comme délégué épiscopal de l'enseignement. Régulièrement, il sera chargé d'informer le Conseil épiscopal sur tout ce qui concerne l'enseignement diocésain. Si l'enseignement a traversé et risque bien de traverser encore des tempêtes, le nouveau délégué épiscopal est inquiet pour les professeurs qui travaillent dans l'officiel. Et il ne mâche pas ses mots: ''Cette réforme du cours de religion est un désastre pour les enseignants.''
A partir du lundi 6 mars, à raison d'une fois par mois, des Chrétiens vous invitent à les rejoindre pour une lecture priante de la Bible. Ces rendez-vous mensuels ont démarré... en 2009 avec l'Ancien Testament. Le 6 mars, ils entament le Nouveau Testament avec l'évangile de Matthieu. Lire la Bible, toute la Bible, un livre après l'autre, de la Genèse à l'Apocalypse, c'était le souhait de Brigitte Druart. Brigitte est convaincue que si elle avait été seule, elle n'aurait pas persévéré. Faire cette démarche en Eglise l'a aidée à tenir mais aussi à s'enrichir en découvrant ces textes. Cela se passe à Bomel, chacun est le bienvenu.
La route vers le ministère est longue et difficile. Une route marquée par une suite d'étapes toutes importantes. Des moments où le séminariste se repositionne par rapport à son appel. ''Ainsi, la première étape est de devenir, non seulement un séminariste, élève d’un Grand Séminaire, mais un ‘candidat au sacerdoce’, appelé par l’évêque.'' dira le chanoine Joël Rochette, recteur de ce séminaire. Les institutions de Quentin Collin, Romuald Atingbeton, Nicolas Baijot et Noé Vermeer ont été présidées par Mgr Vancottem. Chacun, à son niveau, vient de franchir une de ces étapes.
En signe de solidarité avec les peuples de la terre, Entraide et Fraternité nous invite cette année à soutenir les paysans du Guatemala. Outre les collectes du Carême de partage qui auront lieu les 25 et 26 mars, ainsi que les 8 et 9 avril, plusieurs activités s’annoncent dans le diocèse. À noter tout particulièrement les deux conférences de Mgr Álvaro Ramazzini, un évêque guatémaltèque connu pour ses prises de position contre les injustices sociales. Il sera le lundi 6 mars à Namur et le mercredi 8 à Habay-la-Neuve.
''Dansons-nous sur un volcan prêt à entrer en éruption?'' C’est par cette question provocante que débute la lettre des évêques de Belgique publiée pour le Carême de cette année et intitulée Populorum communio.
Ce classement vise un remarquable complexe monastique du 18e siècle. Maxime Prévot, Ministre wallon du Patrimoine, vient de signer l’arrêté classant, comme monument, l'ancienne abbaye de Malonne. Par ce classement, les façades et les toitures des bâtiments de style classique bordant la cour d'honneur ainsi que certains intérieurs du quartier de l'abbé, bien préservés dans leur état du 18e siècle, sont désormais protégés.
L'abbé Xavier Van Cauwenbergh est très heureux de rejoindre les chanoines du Chapitre cathédral. Son installation était donc un beau et grand moment pour lui. Mais pas uniquement. Une installation vécue avec des paroissiens de Mettet, Biesme, Devant-les-Bois... qui avaient tenu à lui apporter leurs ''encouragements.'' Un soutien bien nécessaire car si le nouveau chanoine est aussi avenant que chaleureux, il est aussi assez anxieux. Ainsi, lors de l'eucharistie qui suivra l'installation, c'est à une version ''rabotée du Kyrie que l'assistance a eu droit. ''Mes paroissiens savent que je suis stressé quand j'oublie certaines choses....''
Les années passent mais dans la mémoire de Mgr Vancottem, le souvenir de la journée du 15 février 1982 est toujours aussi vivace. Il y a d'abord eu le stress d'être appelé, en urgence, chez Mgr Danneels alors archevêque de Malines-Bruxelles. Puis la surprise lorsqu'il a appris que le pape Jean-Paul II venait de le nommer évêque auxiliaire du Brabant wallon. Il avait alors 38 ans. Dans le diocèse de Namur depuis 2010, Mgr Rémy Vancottem a raconté, juste avant de partager le traditionnel gâteau, et avec beaucoup d'humour, cette journée bien particulière ....
«Tu n’as qu’à aller chercher des sous dans le mur!» Cette réflexion d’enfant montre bien que la perception des réalités financières n’est pas simple pour les plus jeunes. Ils ont des désirs et ne comprennent pas bien pourquoi des limites y sont mises, alors qu’il suffit d’introduire une petite carte dans un appareil pour qu’il vous fournisse ces billets qui semblent pouvoir tout permettre. Les éditions Feuilles Familiales consacrent un nouveau dossier au sujet. Il est intitulé ''La famille et l'argent''.
''La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux… Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson!'' (Luc 10, 2). Le Service des Vocations nous y invite chaque mois à travers la prière proposée dans la revue Communications.
Au premier abord, il pouvait paraître bougon voire sévère. Une façade. L'abbé Jean-Maurice Jacques, ancien curé-doyen principal de Bastogne était un homme discret mais aussi - et surtout - un homme de coeur, toujours prêt à aider les autres. Il est décédé le 6 février dernier à Warnach où il vivait depuis sa retraite. Un lieu qu'il appréciait tout particulièrement. L’abbé Jacques n’hésitait pas à dire : « Depuis que j’ai rejoint la communion de Warnach « Les Frênes », je suis au paradis. »
Les Sanctuaires de Beauraing accueillent chaque année des milliers de pèlerins. Mais que pensent les visiteurs de leur passage par le site des apparitions? Comment perçoivent-ils l’endroit? Que suggèrent-ils comme améliorations? Une double enquête a été menée durant l’été 2015, faisant appel aux techniques modernes de management… Avec de premiers résultats aujourd’hui bien visibles.
2017 aurait dû être une année de ''repos'' au home Saint-Joseph de Namur. Du moins en ce qui concerne les activités consacrées à la jeunesse. Mais c’était sans compter sur les jeunes eux-mêmes qui ont ''réclamé'' aux petites Sœurs des Pauvres de nouvelles animations prévues à leur intention.
Depuis 2011, les acteurs du Chantier Paroissial se réunissent chaque année, le troisième samedi du mois de mars, pour se rencontrer et se former: prendre ensemble le temps de partager les expériences fait du bien! En 2017, ce rendez-vous est programmé le samedi 18 mars de 9h à 16h, à Beauraing, sur le thème: ''Des églises, un patrimoine religieux, la mission des unités pastorales''. L’équipe du Chantier Paroissial vous y invite.
Une clé que l'on glisse difficilement dans son sac à main et encore moins dans sa poche! Voilà ce qu'ont dû se dire le ministre Prévot et Julie Bajart en recevant la clé de la collégiale de Fosses-la-Ville. Une manière originale de marquer le début d'un chantier de restauration prévu pour durer... 700 jours ouvrables. Gaëtan de Bilderling, le bourgmestre a tenu, à ajouter un peu plus de pression encore sur les équipes du chantier. La clé de la collégiale, il s'agit pour le maieur de la récupérer pour juin 2019, année de la marche septennale, la Saint-Feuillen qui allie le religieux et le folklorique. Un mariage qui fonctionne, comme il l'a encore rappelé au moment de l'ouverture du chantier, très bien.
L’accompagnement spirituel des personnes en souffrance spirituelle, l’accompagnement des personnes en demande d’euthanasie, la vie éternelle dans la Bible, les questions autour de l’équipe de visiteurs… Voilà les sujets des prochaines formations et récollections que vous propose la Pastorale de la santé.
La fête du 2 février porte plusieurs noms: Présentation du Seigneur, Purification de la Sainte Vierge, Chandeleur. Nous retiendrons ce dernier. Il évoque davantage la lumière. Lumière qui a brillé de tous les côtés, hier soir, en l’église de Habay-la-Neuve: le cierge pascal, les petites bougies des enfants, les cierges des grands… les petites lumières qui brillent dans les yeux, reflets de la joie et de la ferveur!
Qu'importe la météo, les habitants de Celles participent à la procession dédiée à saint Hadelin. Rendez-vous, ce dimanche 5 février à 10h, à l'ermitage d'où se fera le départ. Une procession qui gagnera, à travers les rues du village, l'église pour l'eucharistie et la vénération des reliques.
Le Vatican a publié le document préparatoire pour le synode d’octobre 2018 sur ‘les jeunes, la foi et les vocations’. Ce texte comprend aussi un questionnaire qui sera envoyé à tous les diocèses et aux jeunes dans le courant de l’année 2017, et a été accompagné d’une lettre du pape François aux jeunes. Plus qu’une réflexion sur les vocations religieuses en tant que telles, ces lineamenta sont une réflexion sur l’appel à la liberté et à l’engagement des jeunes.
Stany Fernandes et Gianpaolo Cesareo font partie du Chemin néocatéchuménal. Ils sont séminaristes au Séminaire Redemptoris Mater de Namur. Ce dimanche 29 janvier, à Ciney, ils ont été ordonnés diacres en vue du sacerdoce.
Le samedi 4 février, Mgr. Johan Bonny donnera une conférence intitulée « La Joie de l’Évangile pour les familles », au centre spirituel La Pairelle, à Wépion. L’évêque d’Anvers reviendra sur l’expérience du Synode sur la famille auquel il a participé en 2015.
Si la lèpre n’est plus le problème qu’elle a été jadis, elle frappe toujours. Quant à la tuberculose, elle demeure l’un des plus grands tueurs au monde. Action Damien continue à lutter de toutes ses forces contre ces maladies. Les 27, 28 et 29 janvier, des bénévoles vous proposeront de participer en achetant les fameux marqueurs de l’association. Réservez-leur bon accueil.
Le Père Arturo Sosa, Préposé général des jésuites, a nommé le Père Franck Janin président de la Conférence des Provinciaux jésuites européens (CEP). Après avoir été directeur du Centre ignatien La Pairelle, à Wépion, le Père Janin est actuellement provincial de Belgique méridionale et du Luxembourg et ce, depuis 2011. Il entrera dans sa nouvelle fonction le 28 août 2017, quelques semaines après la fin de son mandat actuel.
Vous faites partie d’une équipe pastorale et vous souhaitez offrir à votre entourage, votre paroisse, votre communauté… des moments de réflexion, de partage et de prière? Le groupe belge du Service d’animation communautaire pour un Monde Meilleur peut vous y aider. Il vous propose aujourd’hui, sur clé USB, ses nouveaux outils de formation.
A l'abbaye de Maredsous, le Père François Lear, osb, reconnaît qu'il est stressé. Le Père Abbé, le Père Bernard Lorent lui a demandé, en son absence, non seulement de présider l'eucharistie du dimanche 29 janvier mais aussi de prononcer l'homélie. Rien d'exceptionnel... Sauf que cette messe sera télévisée. Si cela fait plusieurs fois que les caméras s'installent dans cette abbaye de la vallée de la Molignée, haut lieu, comme le précise le Père Lear, de vie spirituelle mais aussi touristique, pour lui ce sera une première.
''Je suis un gamin chez les chanoines'' lance, sourire aux lèvres, l'abbé Xavier Van Cauwenbergh. A 45 ans, le curé de Mettet, Biesme et Devant-les-Bois vient d'être élu chanoine par les membres du Chapitre cathédral. Le douzième chanoine sera installé le mercredi 15 février prochain. Un jeune prêtre et futur chanoine très heureux de rejoindre ses ''aînés'': ''C'est une très belle mission que celle des chanoines de prier, ensemble, pour le diocèse.''
Le Frère Albert André est le nouveau supérieur des Frères Maristes à Habay-la-Vieille. Un mandat qu'il avait déjà exercé voici quelques années. Ces fonctions ont, entre-temps, évolué. On estime aujourd'hui que, chaque année, 2.000 personnes séjournent, au Bua, pour une retraite, un temps de ressourcement... Le Frère Albert voudrait encore développer ce secteur d'activité tout en veillant sur les frères, leur confort de vie en général et leur confort de vie spirituelle en particulier. Un supérieur qui ne manque pas d'idées. Dans ses projets, l'intégration accrue de laïcs en leur permettant de rendre divers services, d'accomplir certaines tâches pour la communauté.
Depuis son décès en 1917, des milliers de personnes se recueillent chaque année sur le tombeau du saint Frère Mutien-Marie. Le 30 janvier prochain, on célébrera le centenaire de sa naissance au ciel. Si une messe en l’honneur du ''Frère qui ne cessait de prier'' aura bien lieu ce jour-là, à Malonne, en présence de Mgr Vancottem, la ''grande'' célébration se déroulera quant à elle en septembre, à une date encore à déterminer.
Nous voilà déjà à mi-parcours de l’année académique 2016-2017. Du côté d’IDF (l’Institut Diocésain de Formation), le second semestre débutera en février par une série de cinq nouvelles propositions de formation. Au programme: l’évangile de Luc, l’Ancien Testament, les sacrements, saint Jean et saint Paul, ainsi que le salut en Jésus-Christ.
Les évêques francophones de Belgique ont procédé à deux nominations importantes. Catherine Jongen est nommée responsable de la Liaison des pastorales des jeunes (LPJ), succédant ainsi à Claire Jonard. Sr Marie-Jean Noville osb est, quant à elle, nommée coordinatrice du Centre national des Vocations (CNV), succédant à Sr Françoise Dardenne et à l’abbé Luc Terlinden.
Ils étaient une bonne centaine à se rassembler autour de Mgr Rémy Vancottem, pour une célébration de renouvellement des promesses du baptême. La Croix, la Parole de Dieu et l'eau baptismale constituaient les trois symboles de la démarche
''C'est un curé de paroisse qu'on faisait monter sur le trône namurois'' dira le chanoine André Lanotte. Mgr Mathen, puisqu'il s'agit de lui, était un homme simple, aussi généreux que disponible. Décédé le 19 janvier 1997, il y a 20 ans, on retiendra notamment qu'il a accueilli, en 1985, le pape Jean-Paul II alors en visite en Belgique et plus spécialement à Namur et à Beauraing. Le chanoine Daniel Meynen, archiviste du diocèse, a publié une série d'articles sur les différents évêques du diocèse. Nous publions, l'article paru dans la revue diocésaine Communications et consacré à Mgr Mathen. L'histoire d'une vie, celle d'un enfant d'Aubange qui, en devenant prêtre, a réalisé le rêve de sa maman décédée alors qu'il est encore enfant. L'histoire d'un homme profondément généreux qui donnait sans compter aux plus nécessiteux. Un prêtre, un évêque qui aura aussi fait naître bien des vocations.
''L'année 2017 sera un peu celle des cathédrales'' a souligné Mgr Rémy Vancottem en accueillant, à l'évêché de Namur, des prêtres, des diacres, des représentants de communautés religieuses comme des nombreuses pastorales investies dans le diocèse. Une manière aussi pour l'évêque de remercier les personnalités politiques présentes avant de souhaiter à tous une excellente année.
Les versets de la lettre de Paul aux Corinthiens (2 Co 5, 14-20) auxquels se réfèrent, cette année, la Semaine de prière pour l’unité (du 18 au 25 janvier) parlent à plusieurs reprises de réconciliation. La réconciliation est un élément clef du Nouveau Testament et toutes les confessions chrétiennes soulignent l’importance de ce message. La réconciliation dont parle saint Paul est celle qui doit intervenir entre les hommes et Dieu. La méditation suivante, de Lutz von Peter, est tirée de la brochure éditée par le Comité Interecclésial de Bruxelles.
Pour sortir de l’extrême pauvreté, le meilleur espoir de la population béninoise réside dans l’agriculture familiale. ''Faire plus avec moins'', c’est l’ambition d’Iles de Paix qui va dispenser des formations ciblées pour les petits paysans.
La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens aura lieu du 18 au 25 janvier. Comme à chaque fois la Commission de pastorale œcuménique du diocèse de Namur invitera, à cette occasion, une Église de l’étranger à présenter son témoignage chrétien. En cette année 2017 – année du 500ème anniversaire de la Réforme protestante – l’Église conviée est l’EKD (Église Évangélique d’Allemagne). De nombreuses rencontres sont programmées un peu partout dans le diocèse.
A 30 ans, Hélène Cambier vient d'être nommée conservatrice du musée diocésain. Un musée niché dans une des ailes de la cathédrale Saint-Aubain et qui renferme notamment le trésor de ''l'église mère'' du diocèse. Un musée certes de petite taille mais grand par la qualité de ses pièces. Régulièrement, la couronne reliquaire des saintes épines traverse ainsi le monde pour participer à de prestigieuses expositions. Cette pièce, comme d'autres, est courtisée par les plus grands spécialistes. Le défi d'Hélène Cambier et des bénévoles: rendre vie à ce lieu. Durant quelques mois encore, le musée diocésain ne sera pourtant pas la priorité de la jeune femme: Hélène Cambier met, actuellement, la dernière touche à sa thèse.
L’Association des soins palliatifs en Province de Namur organise un cycle de conférences sur le thème “Apprivoiser nos deuils”. Ces six conférences, six leçons philosophiques sur le deuil seront données par Jean-Michel Longneaux. Des conférences qui s’adressent aux professionnels du monde de la santé comme au public le plus large. Elles auront lieu, un mercredi par mois, durant six mois.
En collaboration avec les Sanctuaires de Beauraing, le service diocésain du catéchuménat (Caté-cum) organise, ce dimanche 15 janvier à Beauraing, une célébration de renouvellement des promesses du baptême sur le thème ''Renouer avec la joie de mon baptême''. Elle sera présidée par Mgr Rémy Vancottem au cours de l’eucharistie de 15h45. Pour aider les participants à bien vivre cette démarche, l’abbé André Haquin leur proposera, dès 14h30, une catéchèse sur ''Le baptême, sacrement du premier jour''.
Family for Life est installé, depuis quelques semaines maintenant, dans la chapelle de la rue de Coquelet à Namur. Paul Donnez, diacre permanent, compte ainsi donner un nouveau souffle à ce qui au départ était, grâce au chant et à la musique, un moyen de faire sortir des jeunes de leur isolement. La chapelle devenue l'Oratoire Jean Bosco accueillera encore des conférenciers. Premier rendez-vous, le vendredi 27 janvier, à 20h.
Ce dimanche 15 janvier, la paroisse Saint-Jean-Baptiste et Saint-Loup du centre ville de Namur accueillera soeur Marianne Goffoël, dominicaine missionnaire, qui est retournée en Irak il y a quelques semaines après y avoir vécu auparavant durant des années.
L'année dernière, l'équipe du Noël des Cathédrales invitait les spectateurs à glisser leurs pas dans ceux d'un chameau. Cette année, on change d'hémisphère et c'est dans les traces d'un ours polaire que Luc Petit nous entraîne. L'abbé Michel Teheux est l'auteur du texte qui, cette fois, mêle environnement et nativité.
Le dimanche de l’Épiphanie, c’est l’Église tout entière qui est invitée à vivre en communion avec les catholiques d’Afrique.
L'abbé Jean-Marie Jadot a le coeur lourd, très lourd. La retraite, il y pensait mais pour dans quelques années. A 68 ans, cela lui laissait le temps de s'y préparer en réduisant, pourquoi pas, ses activités. Une santé défaillante le pousse à précipiter sa décision. D'ici quelques jours, il va cesser ses activités de doyen et arrêter toutes les fonctions à responsabilités. Mgr Vancottem lui a proposé de continuer à exercer son ministère en allégeant sa tâche. Il devient ainsi prêtre-auxiliaire mais reste toujours à Saint-Martin à Arlon, une paroisse qui lui est si chère.
A l’occasion de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, le dimanche 15 janvier 2017, l’Eglise Catholique demande notre attention particulière pour le sort et la vie des migrants mineurs.
La Société biblique francophone de Belgique est née en novembre 1946 dans la foulée de la naissance de l'Alliance biblique universelle. Elle poursuit depuis lors la nature interconfessionnelle de sa mission première, à savoir la diffusion auprès des libraires, des églises, des associations et des écoles d'une Parole dont elle tente sans cesse de faire découvrir et entendre la pertinence. Le septantième anniversaire de la Société biblique a donné lieu à l’enregistrement d’une vidéo à laquelle de nombreux intervenants ont participé, dont le chanoine Joël Rochette.

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse